Histoires d’Hercule

Hercule tue l’hydre de Lerne. Hercule tue l’hydre de Lerne. Hercule tue l’hydre de Lerne. Hercule tue l’hydre de Lerne. Hercule tue l’hydre de Lerne. Hercule tue l’hydre de Lerne. Hercule tue l’hydre de Lerne. Hercule tue l’hydre de Lerne. Hercule tue l’hydre de Lerne. Hum, ça devient un poil gonflant. Iolaos, mon bon Iolaos, que dit le manuel des Castors Juniors à propos des hydres de Lerne ? Que la tête du milieu est immortelle, brave Hercule. Hum, faudrait le trouver le milieu… Mais encore, mon bon Iolaos ? Que les autres repoussent une fois coupées, brave Hercule. Je te remercie mon bon Iolaos, mais j’avais un peu remarqué tout seul. Rien d’autre ? Que la bête a un faible pour les grands rhétoriqueurs, plus spécialement Guillaume Crétin, et qu’un seul de ses poèmes la plonge dans un profond coma, ce qui aiderait pour trouver la bonne tête et la trancher, brave Hercule. Tu en connais, toi, mon bon Iolaos, des poèmes de Guillaume Crétin ? Non, brave Hercule, même pas l’ombre d’un vers. Hercule tue l’hydre de Lerne. Hercule tue l’hydre de Lerne. Hercule tue l’hydre de Lerne. Hercule tue l’hydre de Lerne. Hercule tue l’hydre de Lerne…


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :