Habits et autres accessoires

Plus de chemise à jabot, ni de pantalon noir en velours côtelé, plus de chapeau haut-de-forme, ni de costume queue-de-pie non plus… Tout est à la teinturerie. Il ne me reste (presque) plus rien à mettre. Expliquez-moi donc, maintenant, comment je vais pouvoir continuer à être un poète romantique maudit, en survêtement, avec une casquette vissée sur la tête ? Hors de question pour autant que je devienne rappeur ou slammeur.

(merci à Vincent Corlaix pour la conclusion)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :