Opéra

Pierre Boulez, qui rêvait d’adapter Les Trois Petits Cochons à l’opéra, dut renoncer à son projet. Il ne trouvait aucun ténor assez dodu pour interpréter Nif-Nif, Naf-Naf et Nouf-Nouf. Seules quelques sopranos convenaient, mais il leur manquait une queue en tire-bouchon.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :