Opéra

La divine diva avait conquis tous les publics, fait vibrer les cœurs sur toutes les scènes du monde. Du MET à la Scala en passant par le Palais Garnier ou le Bolchoï, ses admirateurs lui vouaient un culte sans limites. Il ne lui restait plus qu’une seule audience à conquérir pour entrer dans la mythologie. Elle s’en fut dans le détroit de Messine et s’installa sur un rocher décharné, attendant de mesurer son inégalable talent à la légendaire imperméabilité à l’art lyrique d’Ulysse et de ses compagnons.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :