Opéra

L’étudiant Karakozov et sa bande de nihilistes ayant pris pour habitude de faire exploser le théâtre Mariinsky à chaque nouvelle représentation, le directeur a donné son aval pour la création du premier opéra kamikaze. Les chanteurs, dès le premier acte, se jettent dans la foule en hurlant des stances laudatives à l’empereur, le corps ceint de dynamite, et explosent dès la fin de leur air. Le résultat est détonnant : le public est tout retourné et les membres de l’orchestre soufflés.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :