Cirque

Au jeu de l’amour, le cracheur de feu s’était brûlé les ailes. Ses conquêtes s’étaient toutes avérées des feux de paille. Pourtant, la passion couvait toujours sous la cendre. Quand il rencontra la dresseuse d’éléphants, il s’en éprit follement. Mais, par crainte d’être encore trompé et de se prendre une douche froide, il n’ose pas se déclarer et marche constamment sur des charbons ardents.


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :