Poésie médiévale japonaise & Cie

Rivière Yoshino
Tes flots ne débordent pas et pourtant
Les vagues blanches de fleurs
Ne franchissent-elles pas la crête des monts Aone ?

吉野河みかさはさしもまさらじを青根を越すや花の白浪
顕昭法師
Senzai waka Shû – Printemps 65- Kenshô


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :