Poésie médiévale japonaise & Cie

Serait-ce
Le vent d’automne
Qui cause mes pleurs ?
Depuis qu’il m’a rendu visite
Mes manches ne sèchent plus.*

秋風や涙もよほすつまならん音づれしより袖のかわかぬ
藤原基俊朝臣
Senzai waka Shû – Automne 234 – Fujiwara no Mototoshi

(*Les manches sont trempées de larmes, car l’amant tant attendu ne revient plus.)


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :