Peurs d’enfance

« Viens, n’aie pas peur, ma petite puce ! » susurra-t-il d’une voix faussement douce.
Elle le haïssait de tout son être, quand son beau-père utilisait ce petit nom en apparence mignon, mais qui annonçait qu’il allait très bientôt se comporter comme un chien avec elle.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :