Poésie médiévale japonaise & Cie

Nous vînmes sans
Nous attendre à rien
Mais en voyant les glycines
Qui fleurissent en baie de Tako
Alors ici, il nous faut passer la nuit !

いささかに思ひて来しを多胡の浦に咲ける藤みて一夜経ぬべし
判官久米朝臣広縄

Man.yôshû – Livre 19 – poème 4201 – Le prévôt Kume no Asomi Hironawa (poème 3 sur 4)


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :