Microscoops

« Mort à l’intelligence », s’écriait le général franquiste José Millán Astray à l’université de Salamanque en octobre 1936. 75 ans plus tard, en France, les plus alarmistes prédisent le même sort pour notre culture. C’est un peu exagéré. Pour l’instant du moins, on se contente de l’amputer, de la bâillonner et de la violer tranquillement entre deux petits fours dans les jardins de l’Élysée.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :