Microscoops

Le silence, sur les champs et les vallons. Pas une bête ne meugle, pas une feuille ne bouge. Même le vieux paysan, assis sur le perron, qui observe le spectacle apaisant, est figé.
C’est ainsi depuis quelques jours déjà. Depuis l’arrêt de la campagne.
Puis peu à peu, on entend par ci par là un trille, on perçoit le bruissement d’une branche. Bientôt, c’est tout qui s’agite comme avant et l’agriculteur à la retraite s’ébroue, un brin amusé, et allume le transistor à côté de lui. Les mugissements du bétail retentissent, suivis par les vociférations des hommes politiques.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :