Microscoops

Sarkozy se lâche et nous parle de vrai travail… qu’il veut opposer à… à quoi, d’ailleurs ? Et puis, non, il se reprend, qu’on ne parle pas de la devise au fronton d’Auschwitz, qu’on n’évoque pas non plus le spectre de la France de Vichy, ce n’est pas de ça qu’il voulait nous entretenir. Et en définitive ? Bah. On n’en saura sans doute rien, de ce qu’il connaît ou comprend du vrai travail. Sa route est (bien à) droite, mais sa pente est forte, il faut le dire (sans vouloir comparer ça a une quelconque côte… de popularité). C’est un peu comme si on demandait à un poisson abyssal de nous décrire les soleils flamboyants de Van Gogh.


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :