Au commencement

Au commencement, il y eut le Verbe. Dieu dégoisa, déblatéra à tout va et sa Création devint luxuriante, enchantement de millions de couleurs et parfums, de millions d’espèces animales et végétales.
Puis après cinq mille huit cent ans et quelques ou quatre milliard d’années (selon les sources), Monsanto tailla des coupes claires dans la Création, déboisant et altérant l’écosystème à tout va : il venait d’inventer le déverbage.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :