Chippendales et strip-teaseuses

Elle ondule sur scène, et ses cheveux ondulent au rythme de son corps qu’elle effeuille lentement, langoureusement. Mais personne ne la regarde vraiment. Ceux qui ont osé un coup d’œil se sont figés dans l’éternité. Ceux qui ont eu le courage de se lever se sont enfuis depuis longtemps. Ceux qui sont restés, tremblants, sur leurs chaises, cachent comme ils peuvent à leurs yeux cette vision divine.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :