Drague de rue

« Hé, la miss, t’as un 06 ? »

Marcel crut l’affaire dans le décolleté quand la belle l’entraîna dans une ruelle sombre, mais ce fut pour mieux déchanter à la vue du pistolet silencieux braqué sur lui. Se croyant démasquée, l’agent 006 refroidit le chaud lapin.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :