Drague de rue

« Zob ! s’exclama la micronovelliste en mal d’inspiration, mon imaginaire ne chope plus grand chose sur la drague de rue. Je sortirais bien trouver l’inspiration, mais Marcel et sa clique de relous ne m’emmerdent plus beaucoup depuis que j’ai dépassé la trentaine… »
Après un temps de réflexion :
« Ou alors, je devrais mieux cacher ma tenaille à couilles… »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :