Pirates

L’abordage fut terrible. Devil Jack, le capitaine du Black Spear, perdit coup sur coup sa jambe et son pavillon dans la bataille. Au prix de maintes péripéties invraisemblables, il survécut en nageant avec sa jambe restante, agrippé sur la planche de son navire, qui lui servait autrefois à balancer à la mer ses victimes.
Il ne se sépara jamais de ce morceau d’épave. Quand il finit par arriver à l’île de la Tortue, où se trouvait le repaire de sa bande, il se fit tailler une jambe de bois dans cette planche. Une façon pour lui de garder un souvenir impérissable et sauvage du Black Spear.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :