Figures libres

Le super-vilain avait bien intégré la notion d’anonymat, indispensable pour commettre des méfaits en toute impunité. Aussi, à chaque fois qu’il comptait dévaster une ville, enfilait-il avant son costume de Godzilla.

Publicités

One response to “Figures libres

  • carnetsparesseux

    Fûté ! mais il faut quand même être un super-vilain gonflé, ne serait-ce que pour remplir le costume (me semble qu’il y a eu plusieurs tailles, croissantes d’un film à l’autre, mais toujours assez vastes et copieuses).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :