Pirates

Ce pirate de l’air se voulait le digne héritier des pillards qui parcouraient les mers aux 17e et 18e siècles. Capitaine d’un avion arborant le Jolly Roger et d’un équipage d’aventuriers patibulaires à la morale plus que douteuse, il ne survécut pas (et ses hommes non plus) à sa première tentative d’éperonnage.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :