Cascadeurs et Darwin Awards

Fan de L’homme qui valait trois milliards et de Jackass, ce suicidaire voulait une mort qui ait de la gueule, il voulait partir en beauté.
Raté.
Mais évidemment, il n’était plus là, une fois décédé, pour voir l’aspect écœurant de son crâne en bouillie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :