Gorgones et basilics

Quand Athéna vient se plaindre auprès de son père de la terrible menace que les Gorgones représentent Persée, son protégé, Zeus fait quelques révélations inattendues.
Sur la tête de Méduse, la seule Gorgone mortelle du lot, se dressent des couleuvres et vipères tout ce qu’il y a de commun.
Sur celles de ses deux autres sœurs immortelles, deux représentants de chaque espèce en voie de disparition.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :