Chroniques Martiennes

« Ici, sur cette planète, nous aurons enfin la paix », s’écria le premier des colons martiens en foulant avec joie le sable rouge.
De l’autre côté du globe nouveau, le Dieu Mars s’éveilla et s’étira, un sourire aux lèvres.
« Hum ! Quelqu’un a prononcé le mot interdit, ça va barder ! »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :