Résistances et états d’urgence

On nous demande de faire acte de présence aux terrasses des cafés, de montrer que l’on est de bons Français patriotes, en exhibant nos drapeaux tricolores aux fenêtres, comme d’autres leurs petites culottes. Dans le même temps, on nous empêche de manifester, et ceux qui s’y risquent finissent sur le carreau ou au gnouf. Comment, dès lors, (se) défiler ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :