Magie de Noël

霜さゆる庭の木の葉を踏み分けて月は見るやと問ふひともがな

Y aura t-il quelqu’un
Pour se frayer un chemin
Jusque dans mon jardin
Au travers du feuillage figé par le givre
Et me demander : admires-tu la lune?

Poème de Saïgyô, contemporain de Fujiwara no Teïka, fin 12ème s. début 13ème s. Un des premiers poètes moines errants du Japon.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :