Magie de Noël

Joyeux Noë, voyait-on dans des rues parisiennes et de province. Et partout, personne n’osait dire mot, soudain embarrassé par ce qui sortait des bouches hésitantes : tronqué, contrefait, mais marrant, c’était à admettre. Et dans des cieux propices, zigzagant entre des astres dorés, Père No L riait encore de sa bonne farce, sa hotte tenant en otages des L à foison.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :