Luxe

LE COUP DE LA VIE.
Victime de la mode, elle retourna dans ce magasin de luxe. Comme ça lui avait déjà coûté horriblement cher la première fois – un vrai déchirement ! –, elle se montra prévoyante cette fois-ci. Ruinée pour ruinée, en plus des babioles et autres cochonneries dont elle emplit son panier, elle acheta une canne blanche Kenzo.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :