Abductions

Au début, la police l’avait soupçonnée. L’enquête de voisinage avait indiqué qu’elle passait son temps à se battre avec son mari. Plus exactement, que celui-ci la rossait sévèrement et fréquemment. S’il avait disparu, Mrs Swift y était sans doute pour quelque chose. Elle, bien sûr, n’avait pas pu raconter la vérité : alors que tout le quartier dormait, un immense vaisseau spatial avait stationné au beau milieu de la nuit au-dessus de leur maison, en plein phare. Grady Swift avait déboulé en gueulant comme un veau dans le jardin, fusil à la main. La seconde d’après, l’OVNI avait disparu et Grady avec. Il devait être vraiment très, très loin, à l’heure qu’il était.
Elle ne pouvait pas leur raconter ça, bien entendu. Mais elle était rassurée, quelque part, même si une part d’elle-même avait honte de se l’avouer : au moins, à la différence d’un enlèvement classique, ses ravisseurs ne lui demanderaient sans doute pas de rançon et elle n’était donc pas prête de le revoir.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :