Figures libres

À cause de l’épisode de Hansel et Gretel, ses détracteurs présentaient la sorcière qui habitait la maison de pain d’épices comme une mégère acariâtre qui détestaient les enfants (et voulaient les boulotter, accessoirement). En réalité, c’était une brave petite vieille qui attendait tout les jours, derrière sa fenêtre en sucre, le retour de son enfant chéri, de son fils porridge.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :