Élections et autres pièges à cons

​Le monarque froissé, aux vêtements déchirés et à la perruque de travers était conduit sans ménagement à l’échafaud.

– Je n’ai fait que mon devoir envers le pays et le peuple. Je n’ai rien à me reprocher et,  s’il le fallait, je recommencerais !

Tentant de garder un semblant de fierté, il fut forcé à s’agenouiller et poser le cou sur le billot. Sans plus de cérémonie, le bourreau tira le levier. La lame, libérée,  chut et décolla tout net le royal chef. 

Au moment où la tête tomba dans le panier d’osier,  la foule hurla d’une seule voix :

– A voté ! 

Advertisements

À propos de Vincent Corlaix

Vincent Corlaix : être humain masculin né durant la première moitié de l’année 1974. Doté du super-pouvoir d’imaginer de mondes fantastiques. Sait dessiner, photographier, filmer, écrire, concrétiser des projets, synthétiser des idées, et bien d’autres choses encore. Voir tous les articles par Vincent Corlaix

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :