21 – Oubli

La vieille dame, ratatinée dans son lit, ressemblait à une pomme d’hiver ; la peau si plissée de rides qu’il était parfois difficile d’y voir sa bouche ou ses yeux. L’ancêtre, si vieille que ses arrières-arrières petits enfants lui rendaient maintenant visite, ne parlait plus guère, se contentant de vriller ses petits yeux malicieux sur la théorie de gamins qui orbitaient autour de son lit trop grand.

La vieille dame était atteinte de pertes de mémoire dues à l’âge. Sournoisement, ses enfants proches tentaient parfois d’en profiter, ou se contentaient d’attendre avec une certaine impatience que leur parente daigne disparaître pour profiter de son héritage.

Las, cette vieille chipie avait été jusqu’à oublier qu’il fallait bien mourir un jour.

À propos de Vincent Corlaix

Vincent Corlaix : être humain masculin né durant la première moitié de l’année 1974. Doté du super-pouvoir d’imaginer de mondes fantastiques. Sait dessiner, photographier, filmer, écrire, concrétiser des projets, synthétiser des idées, et bien d’autres choses encore. Voir tous les articles par Vincent Corlaix

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :