Archives de Catégorie: 18 Médecins, docteurs et charlatans

Figures libres

Les docteurs les plus à même de trouver une affectation sont ceux qui doutent, tout en cherchant, sans relâche : les médecins dits agnostiques.

Publicités

Médecins, docteurs et charlatans

Et voilà que la cheville ouvrière du mouvement syndical révolutionnaire s’emplâtre avec le médecin du travail. Ça va peut-être contribuer à résorber la fracture sociale, sait-on jamais…


Médecins, docteurs et charlatans

— Médecins Sans Frontières, fait le docteur baroudeur, c’est l’aventure, la souffrance, la boue, la saleté, les endroits glauques, les coins paumés… l’abnégation.
— Je vois ce que tu veux dire, fait le proctologue.


Médecins, docteurs et charlatans

« Ne me cachez rien… Il me reste combien de temps ?
— Un jour… Deux tout au plus. Je suis désolé.
— Quelle ironie, vous ne trouvez pas ?
— Écoutez, on ne va pas revenir là-dessus…
— Moi qui ai vécu si longtemps. « Vous nous enterrerez tous ! » je les entendais dire, et c’est souvent ce qui leur est arrivé.
— Nous en avons déjà parlé avec le ps…
— Je vais disparaître, ce n’est pas une bibliothèque qui brûle mais le grand incendie d’Alexandrie !
— Bon, écoutez, tâchez de vous reposer. Je repasserai plus tard. »
Fermant la porte derrière lui, le médecin secoua lentement la tête. Quand le corps et la tête lâchaient, c’était un triste spectacle.
Seul dans sa chambre, revivant en souvenirs des centaines de vies passées, l’Immortel ferma les yeux pour la dernière fois…

Médecins, docteurs et charlatans

Docteur, depuis que vous lui avez pris la tension, mon fils est incapable de se concentrer sur quoi que ce soit. Vous voudriez pas la lui rendre, s’il vous plaît…


Médecins, docteurs et charlatans

 Nicolas de Blégny, chirurgien du roy, devant l’aréopage d’étudiants :
« Tout bon praticien aura à cœur de fournir le remède sain au malade au moment adéquat. La manière de le prendre sera rédigé de façon obscure presque codée, et devra mentionner la docte heure. L’après cryption, vous remettrez l’ordre aux nonces afin qu’elles en suivent les instructions.  Ainsi vous lutterez efficacement contre l’âme enlaidie. »
Les apprentis-médecins fermèrent leurs cahiers et quittèrent la salle en silence, laissant le savant bien triste. Encore une fois, aucun élève n’aura ri de ses calembours.

Médecins, docteurs et charlatans

— J’avais une rage de dents, je suis allé voir Carrie. Tout va mieux.
— Pourquoi, son père est pasteur ?
— Je ne saurais dire. Elle m’a aussi arraché les yeux.


Médecins, docteurs et charlatans

Une pomme par jour éloigne le docteur. Avec suffisamment de force et en visant bien, ça peut même l’éloigner définitivement.


Médecins, docteurs et charlatans

Médecin préféré des littérateurs, le docteur Cottard restera surtout dans l’histoire pour les longues heures qu’il faisait perdre à ses patients dans sa salle d’attente.


Médecins, docteurs et charlatans

Le médecin-maçon s’est spécialisé dans le plâtrage de ses patients.


Médecins, docteurs et charlatans

« Vous pouvez faire quelque chose pour mon cas ? Hein, doc ?
— Ben, c’est à dire…
— Enfin, doc, vous ne pouvez pas me laisser dans cet état ! Vous devez me sauver la vie ! »
Ce fut la goutte d’eau pour le praticien en vacances ; il claqua le capot de la voiture et dit à son propriétaire :
« Écoutez, d’abord je suis en congés. Ensuite je suis médecin et pas garagiste. Et enfin cessez de m’appeler “doc” ! Bonsoir. »
Et plantant là son voisin, il s’en retourna à son camping-car.


Médecins, docteurs et charlatans

— Vous ne pouvez vraiment rien pour moi ?
— Non. Cette ordonnance a été écrite dans une langue dont je ne peux pas percer les secrets.
— Merci quand même d’avoir essayé, monsieur Champollion.


Médecins, docteurs et charlatans

« Docteur, vous croyez que je pourrai à nouveau marcher un jour ?
— Mais absolument ! Malgré l’amputation je vous assure que vous serez sur vos deux pieds d’ici deux semaines.
— Docteur, c’est vrai ? C’est un miracle !
— Bien, vous voyez, je vous ai fait marcher !… »


Médecins, docteurs et charlatans

Au congrès annuel de psychothérapie, durant la présentation de ses travaux de recherche un jeune universitaire ayant besoin de mettre en pratique une de ses théories lança : « Y-a-t’il un patient dans la salle ? » À sa grande surprise, tous les auditeurs levèrent la main.


Médecins, docteurs et charlatans

On déconseille aux chirurgiens de jouer à Monsieur Patate avant une opération. Ainsi ce praticien de Des Nonnes, Illinois, qui s’amusait à recoller les mains sectionnées à la place des oreilles, à greffer les reins à la place des amygdales  et qui réalisait des couronnes de testicules aux patients qui venaient pour se faire poser des implants capillaires. Son humour ne fut guère apprécié. Le pauvre est aujourd’hui sans emploi.


Médecins, docteurs et charlatans

Quand il voulut prouver à la femme qu’il convoitait qu’il avait le cœur sur la main, ce chirurgien n’aurait pas dû prendre l’expression au premier degré. Il dut l’escorter en réanimation, le cœur au bord des lèvres.


Médecins, docteurs et charlatans

Impossible de castrer ce chat du Cheshire, grogne le véto.
Ah, oui ? Moi j’ai pas de problèmes pour lui faire ses détartrages, répond le dentiste.


Médecins, docteurs et charlatans

La taupe avait besoin de lunettes. Elle alla chez l’ophtalmologiste. Qui lui fit une liposuccion.
La taupe avait vraiment besoin de lunettes.


Médecins, docteurs et charlatans

Ce docteur n’hésite pas à faire des diagnostics à l’emporte-pièce, à prescrire à peu près tout et n’importe quoi comme médicaments, bref à se montrer complètement irresponsable, sachant qu’en médecine, plus qu’ailleurs, il y a prescription.


Médecins, docteurs et charlatans

26 ans d’études. Une hyper-specialisation en épatho-immuno-hémato-scalothomato-(…)-mialocardiotraumatologie. Et aucun patient tant cette pathologie est rare (dernier cas recensé en Argentine au milieu du 17ème siècle).


Médecins, docteurs et charlatans

Le jour où la médecine traditionnelle sera remplacée par l’acupuncture, les trous de la sécu seront minuscules.


Médecins, docteurs et charlatans

Tous les médecins le savent : c’est les patients et non l’écriture qu’il faut soigner.


Médecins, docteurs et charlatans

Le charlatan se sentait fier d’avoir participé à sa manière à la colonisation du Nouveau Monde. Il avait mis un frein à l’expansion galopante des colons, simplement en leur vendant ses potions miraculeuses qui décimèrent des villages entiers, permettant au jeune gouvernement américain de vendre plusieurs fois les mêmes concessions.


Médecins, docteurs et charlatans

— Monsieur le docteur, vite, j’ai 100° de fièvre.
— Vous voyez ça à quoi ?
— J’ai les œufs qui commencent à bouillir !


Médecins, docteurs et charlatans

Le chirurgien, qui a oublié son téléphone portable dans l’estomac de son patient, lui passe un savon. Par sa faute, le praticien a raté plein d’appels très importants.


Médecins, docteurs et charlatans

Non seulement il avait abusé de ses petites camarades de classe en jouant au docteur avec elles, mais en plus il les avait copieusement traumatisées mentalement en s’autoproclamant docteur en pataphysique.


Médecins, docteurs et charlatans

Superman entre chez le docteur, paniqué.
— Docteur, docteur, je viens de me faire renverser par un Boeing 747 !
— Oh ! Vous vous sentez bien ? Vous avez des vertiges ? Des pertes de mémoire ? Vous avez mal où ?
— Nulle part. J’ai juste une fracture au collant. Vite, docteur, au nom de la défense des gens honnêtes et de la justice dans le monde des hommes, faites quelque chose ! Je ne peux pas sortir comme ça !


Médecins, docteurs et charlatans

« Félicitations, Madame, l’échographie montre que vous attendez un garçon.
— Sauf votre respect, docteur, vous auscultez mon mari, actuellement… »


Médecins, docteurs et charlatans

J’ai changé de dentiste, du jour où je me suis rendu compte qu’il utilisait toujours les mêmes gants, sans les laver (et qu’accessoirement, il officiait aussi comme proctologue).


Médecins, docteurs et charlatans

Oui-Oui se fracture régulièrement la mâchoire inférieure. Faudrait qu’il cesse d’agiter la tête de haut en bas. On l’envoie chez un spécialiste. Et, en une séance, plus aucun problème. Merci Docteur No.


Médecins, docteurs et charlatans

Il regrettait déjà cette offre mirobolante du gouvernement américain. Pas parce qu’il devait bosser au fin fond d’une base ultra secrète. Pas parce qu’il était coupé de sa famille pendant des mois. Non plus parce que bosser sur le projet « Zombie 2.0 » était par essence très dangereux. C’est juste qu’il trouvait agaçant, en tant que médecin légiste, que ses patients pouvaient discuter pendant des heures à remettre en cause son diagnostic sur les causes de leur décès.


Médecins, docteurs et charlatans

— Ça vous gratouille ou ça vous chatouille ?
— Ni l’un ni l’autre…
— Alors je ne peux rien pour vous.
— Euh ? Et je fais quoi avec mon bras arraché ?
— Trouvez une couturière.
— Merci docteur.


Médecins, docteurs et charlatans

Ce qu’il y a de bien avec l’art-thérapie, c’est qu’on peut dessiner ses propres tests de Rorschach.


Médecins, docteurs et charlatans

Hippocrate est connu dans l’histoire pour être le premier vrai médecin. Moins connu, son cousin fut pourtant le premier vrai charlatan, le brave Hippocrite.


Médecins, docteurs et charlatans

La tradition chez les disciples d’Hippocrate d’utiliser des termes latins dans leurs diagnostics vient du fait que leurs ancêtres grecs et latins saupoudraient leurs discours de mots anglais, surtout pour épater les filles.


Médecins, docteurs et charlatans

On avait conseillé à Bill Gates la médecine par les plantes. Les résultats ne furent pas bien brillants. Depuis qu’il s’est mis à la médecine par les patches, ses systèmes d’exploitation exploitent bien plus efficacement.


Médecins, docteurs et charlatans

Quelque décision qu’on prenne pour son propre animal de compagnie, il s’y oppose systématiquement, le véto.


Médecins, docteurs et charlatans

— Je vois tout en noir, monsieur le charlatan. Vous pouvez quelque chose pour moi ?
— Facile. Je sors mon gri-gri et tout va changer.


Médecins, docteurs et charlatans

Il se montra si médiocre étudiant lors de son internat qu’à la remise des diplômes il fut fait docteur deshonoris causa.


Médecins, docteurs et charlatans

Ce médecin ivrogne respecte surtout le « sers-m’en d’l’hypocras ! ».


Médecins, docteurs et charlatans

« Vétérinaire, c’est pas un vrai médecin ! » dit un jour un étudiant condisciple du futur docteur Moreau, alors en troisième année de médecine. On connaît la suite…


Médecins, docteurs et charlatans

Les seuls remèdes que ce comédien acceptait de prendre, c’étaient encore des cachets.


Médecins, docteurs et charlatans

Cet assassin lanceur de couteaux voulut racheter ses fautes en sauvant des vies, mais ses mauvais penchants reprirent bien vite le dessus et il devint un vulgaire acupunctueur.


Médecins, docteurs et charlatans

Pour l’aider à traquer les maladies, Esculape partait en chasse avec Diane Ostic.


Médecins, docteurs et charlatans

Ce charlatan pratiquait sur ses patients une opération bien étrange ; il lisait leur avenir dans leurs propres entrailles. L’oracle était d’ailleurs toujours le même : décès par éventration dans un futur très proche.


Médecins, docteurs et charlatans

Lorsqu’ils manquent d’activité, les médecins s’en vont allumer un cierge dans la petite chapelle dédiée à leurs saints patrons secrets.
« Saint Ptôme, Saint Drome, mes deux saints, j’en appelle à vous, amenez-moi de nouveaux cas à traiter. Je vous reverserai mes dépassements d’honoraires. »
Ça ne marche pas à tous les coups, mais il peut arriver qu’une assistante divine prenne leur appel. Après ça, il faut en général compter six mois d’attente.


Médecins, docteurs et charlatans

Il se faisait souvent arrêter et incarcérer, mais le charlatan qui se disait docteur ne s’en faisait pas. Il se ferait encore la belle. Il ne regrettait vraiment pas son adhésion à Médecins sans Frontières.


Médecins, docteurs et charlatans

Déformation professionnelle ? Ce toubib, accro à l’automédication, choisit pour nouvelle demeure un hôtel particulier avec du cachet et une terrasse pour se dorer la pilule.


Médecins, docteurs et charlatans

Du charlatanisme en littérature : la microfiction n’est-elle qu’une tentative d’appliquer l’homéopathie à la chose écrite, l’aboutissement en étant alors une page blanche qui contiendrait censément toute la substance d’une histoire complète ?


Médecins, docteurs et charlatans

Ce docteur était porté sur la bouteille ; il pratiquait souvent le dépassement d’œnoraire.


%d blogueurs aiment cette page :