Archives de Catégorie: 24 À boire et à manger

À boire et à manger

Dans ce restaurant pour cannibales, les apprentis cuisiniers qui ne font pas vraiment l’affaire sont frais et moulus.

Publicités

À boire et à manger / Petit Poucet

L’ogre ne comptait pas se faire de mouron au dîner. Il allait plutôt se rabattre sur le Petit Poucet, le cadet de ses saucisses.


À boire et à manger

L’ogre veillait à rassurer ses victimes, à endormir leur méfiance : il n’y avait plus rien à manger sur des hôtes déjà rongés par l’angoisse.


À boire et à manger

Demain, soirée ludique. Inutile d’apporter à manger, on jouera à des jeux de satiété.


Dictons à la con / À boire et à manger

Plus on est de fous, plus on amoindrit.


À boire et à manger

Nouveau scandale alimentaire : la taurine contenue dans la Red Bull serait en fait de la chevaline.


À boire et à manger

Ultime humiliation pour le général Boulanger, qui perd son immunité et tout soutien politique après un vote agité des parlementaires, à pains levés.


À boire et à manger

Conseil pratique : lorsque pour l’apéritif vous offrez à vos invités des bâtonnets au cumin, veillez à ne pas oublier la dernière syllabe.


À boire et à manger

Pour accompagner les galettes de boue séchée, rien de tel qu’une petite crème en glaise.


À boire et à manger

L’ogre bâfrait comme un dégueulasse et en foutait partout, pour faire face aux grosses fringales. Les restes qui s’accrochaient à ses poils lui servaient en effet de barbe-manger.


À boire et à manger

Il jurait ses grands dieux n’être pas un terroriste. N’empêche, sa cocotte-minute avait explosé et on n’en finissait pas de dénombrer les victimes dont le corps était criblé d’éclats de carottes, de patates, de choux et de poireaux.


À boire et à manger

Ce petit sacripant de mutant trouvait et engloutissait les gâteaux que je cachais dans toute la maison. Satané don d’ubiscuité !


À boire et à manger

Les théinomanes aiment découvrir la dernière née de leur boisson préférée car c’est toujours un thé récent.


À boire et à manger

Le joueur compulsif à la serveuse :
« Les tomates, là, dans la salade du chef, elles sont bien coupées en dés ? »


À boire et à manger

Ils n’étaient que de simples gâteaux apéritifs mais, dans ce cocktail mondain, ils s’amusaient comme des petits fours.


À boire et à manger

Scène quotidienne dans ce restaurant pour cannibales :
— Et cette glace d’yeux, vous la voulez comment ? Servie en peau ?
— Non, en cornée !


À boire et à manger

La dispute autour du sexe des anges entre les Pères de l’Eglise réunis en concile trouva écho dans la cuisine de la basilique Sainte-Sophie. Cuisiniers, marmitons et chefs s’étripèrent en effet sur la question du sexe des escargots.


À boire et à manger

On peut avoir toute la nourriture nécessaire à portée de main, cela ne suffit pas toujours à vivre longtemps. Demandez donc à l’enfant dans le frigo.


À boire et à manger

Findus tâche de dédramatiser le scandale des lasagnes : « Ça n’est pas la mort du petit cheval ! »


À boire et à manger

Depuis les scandales alimentaires, les fabricants de plats surgelés prenaient leurs précautions.
La photo sur l’emballage était accompagnée de la mention « Suggestion de présentation ».
La liste des ingrédients était précédée de l’intitulé « Suggestion de composition ».


À boire et à manger

Le banquier des banquiers plaisanta avec le serveur qui ne gagnait même pas en une vie ce qu’il engrangeait en une heure :
« Je veux bien d’une île flottante en dessert, mais uniquement s’il s’agit d’un paradis fiscal ! »


Serial killers & mass murderers / À boire et à manger

Il a d’abord mangé les bras, puis les jambes, le gras du ventre et des épaules. Il a tout fait pour garder cette viande la plus fraîche possible, le plus longtemps possible. Mais il faut bien se rendre à l’évidence…
« Ah la la ! Tu sais ce qu’on dit, toutes les bonnes choses ont une fin ! », soupire-t-il en lui plongeant un grand couteau de cuisine dans le cœur.
Le soupir que son garde-manger pousse en réponse est rempli de soulagement.


À boire et à manger

— Bienvenue au groupe de soutien des personnes digérant mal les légumes. Vous pouvez vous présenter.
— Je m’appelle Étienne, et je dois bien mâcher les patates pour éviter tout problème.
— Moi c’est Yvon, et pour ma part je dois bien broyer les betteraves.
— Moi c’est Patrick, et je dois mastiquer le poireau.
— Hem… les Onanistes Anonymes, c’est la porte à côté.


À boire et à manger

C’est les yeux écarquillés d’horreur que j’entends le cuisinier manchot répondre à ma question sur les spécialités du coin, qu’il a promis de me servir : « Connais-toi toi-même ! »


À boire et à manger

« Surveillez votre alimentation », fit le dentiste à son clown de patient en entamant le détartage.


À boire et à manger

C’est plus ce que je suis arrivé à identifier dans la marmite de ce restaurant que ce que je n’ai pas reconnu qui me pousse à ne pas y remettre les pieds.


À boire et à manger

Ce bistro avait beau ne cuisiner qu’a l’huile, il n’était pas rare que des convives finissent le repas beurrés.


À boire et à manger

SOLDORÉ. Pour composer hors-d’œuvre et chefs-d’œuvre, mon piano de cuisson s’accorde harmonieusement avec mes casseroles Schumann.


À boire et à manger

Mauvaise alimentation ? Anne au Rex : « Hic ! »


À boire et à manger

C’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures confitures, dit-on. En tout cas, cet auteur de livres de cuisine a fait de ses vieux fonds de sauce son fonds de commerce.


Serial killers & mass murderers

Le malheur des uns fait le bonheur des autres. La famille de ses victimes le maudissait en versant toutes les larmes de leurs corps, alors que les hyènes et vautours du désert se repaissaient de ses offrandes quotidiennes.


À boire et à manger

Ce n’est pas que les assiettes offraient peu à manger, tout au contraire, mais on avait par contre du mal à déterminer ce que l’on avalait, dans ce restaurant spécialisé en cuisine expérimentale. Il servait des portions incongrues.


À boire et à manger

« En fait, c’est bon le capitaine ! »
Je ne répondis rien, pensant un instant au poisson qui portait ce nom, puis j’attaquai à contrecœur le mollet du quartier-maître.


À boire et à manger

Je soupçonnais ce restaurant tenu par des réfugiés cubains d’être secrètement pro-communiste. Les convives en ressortaient toujours avec cette fidèle gastro.


À boire et à manger

Même si elle ne figure pas sur la carte sous cette appellation, ce boui-boui propose bien de la gastro en terrine.


À boire et à manger

La cuisine moléculaire est l’évolution logique de cette cuisine nouvelle, où les portions minuscules se perdent dans de grandes assiettes : là, il faut un microscope électronique pour voir les mets.


À boire et à manger

Il mange des glaces au chocolat et pis, s’tache.


À boire et à manger

C’était toujours le drame avec ce chef mafieux accompagné de son garde du corps, à la fin de leurs repas arrosés. L’homme de main prenait la commande du dessert pour un ordre : « Tire, ami soûl ! »


À boire et à manger

Ce lapin, méfiant, se prenait pour un oiseau. Un vrai lapin à l’âme outarde.


À boire et à manger

Sourire mielleux et addition salée : dans ce restaurant, on sait marier les contraires pour un résultat toujours désagréable.


À boire et à manger

Non, « Huile de coude » n’est pas une expression, dans ce restaurant pour cannibales.


À boire et à manger

Grande Expo au Louvre-boîte, autour de l’œuvre de J.K. Rollmops : Haricots Verts à l’école des conserves.


À boire et à manger

Périgourdine, Niçoise, Piémontaise… Ce restaurant pour cannibales fait mentir le dicton : ici, les beautés se mangent en salade.


À boire et à manger

Ce marchand de thé est très bien fourni. Il commercialise 50 nuances d’Earl Grey.


À boire et à manger

Dans ce restaurant, on ne servait que des minestrones, des gaspachos, des cappuccinos, des expressos et des mokas. Et pour cause, ils n’avaient comme couverts que des cuillères à café et à soupe.


À boire et à manger

« Pourquoi le vieux camembert dégage-t-il une odeur pestilentielle ?
– Parce que c’est un fromage posthume ! »


À boire et à manger

Quand on voit la taille minuscule des plats dans les assiettes de ce restaurant de haute gastronomie, on comprend pourquoi l’on parle de « menu ».


À boire et à manger

Il vaut mieux avoir des amis chaleureux que des pot-au-feu.


À boire et à manger

L’auteur de micronouvelles a de très mauvaises habitudes alimentaires. Il lui arrive même de gober les espaces d’une de ses short short stories pour qu’elle tienne tout entière dans un tweet.


À boire et à manger

Le café résonna soudain du bruit des mitraillettes.
Amaretto Tira (mi) sur Mascarpone, le fameux gangster.


%d blogueurs aiment cette page :