Archives de Catégorie: 36 Morts-vivants

Figures libres

Sanguin, le vampire claqua l’aorte.


Morts-vivants

Quand les médecins lui annoncèrent le diagnostic de sa zombification avancée, son visage se décomposa.


Morts-vivants

D’instinct, les zombies évitent de s’attaquer aux croque-morts.


Morts-vivants

La créature de Frankenstein attendait son heure. Du fait de sa condition d’immortel mort-vivant, il s’imaginait que le temps était de son côté. Il rêvait de rentrer dans la légende en éclipsant son créateur. Et c’est ce qui arriva, non parce qu’il était plus méritant ou plus digne d’intérêt que le savant fou. C’était juste la paresse des passeurs d’histoires qui avait figé sa dénomination trop longue de « créature de Frankenstein » en « Frankenstein ». L’étape ultime de cette érosion par la paresse étant, bien entendu, la disparition pure et simple de cette histoire des lèvres des conteurs, l’extinction de la dernière génération de lecteurs faisant encore l’effort de tourner les pages du roman de Mary Shelley.


Morts-vivants

Comme les vampires, les zombies font preuve d’une véritable répulsion contre La Croix. Mais ils sont tellement cradingues, que ça vaut en réalité aussi contre Dove, Bébé Cadum et Le Petit Marseillais…


Morts-vivants

Le vampire se demanda s’il avait affaire à une allumeuse ou à une chasseuse quand la jeune femme lui glissa à l’oreille : « Tu veux finir au pieu ? »


Morts-vivants

Mes voisins sont des vampires. Ils font preuve d’une aversion viscérale envers l’eau courante Ou peut-être que ce sont juste des poivrots cradingues qui ont un gros problème avec l’eau, sous toutes ses formes.


Morts-vivants

En croisant des poules avec des zombies, on pensait obtenir 50 % de poules avec des dents et 50 % de zombies avec des ailes. Mais les voies de la génétique sont parfois retorses. On a obtenu 100 % de dents avec des ailes. Ce qui est très con, il faut le souligner.


Morts-vivants

Ne plus se soucier d’avoir un toit sur sa tête, ne plus payer d’impôts, ne plus avaler les couleuvres de sa belle-mère avec un sourire forcé, ne plus s’assurer constamment que tel ou tel aliment est bio et issu du commerce équitable… Le zombi fraîchement infecté n’était plus très sûr de vouloir qu’on lui administre le sérum qui pourrait le sauver.


Morts-vivants

Le zombie faisait des pieds et des mains pour attraper sa proie. Il faut dire que c’était à peu près tout ce qui lui restait.


Morts-vivants

Zombie Futé vous informe :
Afin de manifester contre leurs conditions de mort-vie qui se sont dégradées, pour ne pas dire décomposées, les morts-vivants ont décidé d’effectuer une opération escargot sur le périphérique. Et au rythme d’un escargot zombie, autant dire que la circulation va être très très lente. On aurait préféré qu’ils protestent en entreprenant une grève de la faim, ça aurait arrangé tout le monde.


Morts-vivants

Après tout, il y en a de plus en plus, non ? Mes voisins sont des vampires. J’en suis sûr. J’en mettrai ma tête à couper… en demandant à ce qu’on me farcisse la bouche d’ail.


Morts-vivants

Mes voisins sont des vampires. Cela fait plusieurs mois qu’ils ne sortent plus le jour. Tiens. En fait ça fait plusieurs mois qu’ils ne sortent plus la nuit non plus. Mince. Si ça se trouve, ils sont juste crevés, depuis tout ce temps.


Morts-vivants

Piqué au vif, l’infesté s’imagina un instant que le processus de zombification allait s’inverser.


Morts-vivants

« Cerveaux… cerveaux… », meuglaient les zombies.
« Servez-vous, servez-vous », les incitaient les nouveaux marchands du monde post-apocalyptique, en leur distribuant des échantillons gratuits. Tant qu’il y avait des consommateurs, il y avait sûrement du profit à faire.


Morts-vivants

Le serveur distrait se rendit compte un peu tard que ça n’était pas un car de touristes cradingues et titubants de fatigue qui réclamaient en criant dans un français approximatif qu’on leur serve du veau, mais bien une horde de zombies.


Morts-vivants

Acculé dans la cuisine par un groupe de chasseurs de monstres, le vampire ne fit pas de vieux aulx.


Morts-vivants

Le zombie est le nouvel homme, l’humain d’après le grand cataclysme, la mue de notre espèce, putréfiée et écorchée. Alors fais comme moi, camarade, et pose ta peau…


Morts-vivants

J’emmerde les zombies, disait Mr Patate.
Et moi les vampires, répondait le petit bonhomme en mousse.


Morts-vivants

Les vampires nous soûlent avec leurs considérations philosophico-mords-moi-l’cou sur la vie, la mort et tout ce qui s’étend entre les deux. Les goules nous pompent l’air avec leurs récits cryptiques, mi-lovecraftien mi-contes des Milles et une nuits. La créature de Frankenstein est une plaie, avec ses propos complètement décousus. Mais ne vous y trompez pas, même s’ils ne sont pas très loquaces, les zombies aussi peuvent être vraiment prises de tête.


Morts-vivants

La malédiction de la momie, c’est surtout qu’on lui demandait souvent un coup de main quand on se retrouvait dans des toilettes publiques et que le rouleau de papier toilette était fini.


Morts-vivants

Ce vampire avait été mal conseillé. Il aurait mieux fait, pour ses vacances, de ne pas partir ̶u̶n̶ ̶p̶e̶u définitivement au soleil.


Morts-vivants

Stupides et lents, les zombis sont des cons posés.


Morts-vivants

Le crooner n’avait pas été dévoré sur le champ. Non, les zombies préféraient garder ce pauvre Paul en prévision d’une petite faim, en guise d’en-cas.


Morts-vivants

Ce chasseur de monstres était particulièrement doué dans la traque et l’extermination de vampires. Il faut dire qu’il avait commencé tout petit son travail d’éradication des suceurs de sang, en massacrant moustiques et taons.


Morts-vivants

Le zombie de Schrödinger est à la fois mort-vivant et mort et vivant… Quelque chose comme ça.


Morts-vivants

Pour ce styliste, l’invasion de zombies marqua la fin de la civilisation et du bon goût. Il ne savait pas ce qu’il devait le plus craindre d’eux : leurs hordes ou leurs hardes ?


Morts-vivants

Ce n’est pas parce qu’elle était déjà morte que la créature de Frankenstein n’avait plus peur de mourir. Ce n’était pas pour rien qu’elle s’était mise à la colle avec une couturière.


Morts-vivants

Le zombie s’enfuit ventre à terre. Lentement. Comment pourrait-il faire autrement, sans ses jambes ?


Morts-vivants

Si l’ouverture de la boîte de Pandore a libéré tous les maux de la Terre, l’ouverture de la boîte de Schrödinger a provoqué le pire de tous – l’invasion des chats morts-vivants.


Morts-vivants

Creepy Gonzalez, la souris zombie, raffole du fromage de tête.


Morts-vivants

J’aurais pu faire de toi l’un des nôtres, mon amour. Mais tu n’aurais pas dû te saouler à la liqueur de cerise. Je croque ton cou et, désolée, mais ton sang alcoolisé qui coule soudain de ta carotide dans ma bouche, c’est à vomir, mon chéri.


Morts-vivants

L’invasion zombie piétine. Par solidarité, l’ogre lance une collection de bottes de sept lieues.


Morts-vivants

Ayant biberonné de la paranormal romance dès tout jeunots, les vampires nouvelle génération ne craignent pas l’eau cul-cul bénite.


Morts-vivants

Heureux le zombie, lui qui croque la vie à pleines dents.


Morts-vivants

Ne vous y trompez pas. Sous des dehors frustres et lents du bulbe, les morts-vivants sont redoutables, tant ils peuvent se montrer vicieux et malins. Ne baissez jamais la garde en leur présence. D’ailleurs, les zombis les plus déliquescents sont vraiment à la coule.


Morts-vivants

Peut-on encore compter sur ses amis mordus par des zombies ? Vaut mieux pas, étant donné qu’ils sont putréfiables.


Morts-vivants

Le zombie végétarien se nourrit-il de têtes d’asperge ?


Morts-vivants

Le mariage du vampire prit énormément de retard à partir du moment où, au sortir de la mairie, plusieurs invités se mirent à jeter du riz.


Morts-vivants

Zombi ou zombie ? Cela dépend de l’état de décomposition de la carne en question et de s’il lui reste des œufs ou pas.


Morts-vivants

Le zombie s’avançait vers nous d’un pas décidé… ah non, décédé.


Morts-vivants

Dans le grand nord, les morts-vivants sont d’humeur changeante. Rien de bien anormal pour des zombies polaires.


Morts-vivants

Alors que l’apocalypse zombie avait fait des ravages dans le monde presque entier, laissant une poignée de survivants victorieux sur les cinq continents, les Japonais sortirent de leur isolement et envahirent en quelques semaines la Terre. Il faut dire que 99,7% des défunts étaient incinérés sur l’archipel : chez eux, le problème des zombies avait au pire été un écran de fumée.


Morts-vivants

Petit zombie  à maman zombie :
— Et quand on est mort, on devient quoi ?
— Vivant.


Morts-vivants

Même avant d’être un vampire, Vlad Drăculea était très pal.


Morts-vivants

Moche comme il est, le zombi aimerait bien, à l’instar du vampire, ne pas avoir de reflet.


Morts-vivants

— Dis-moi, demandait Zeus à Tantale, pourquoi tous ces zombies insistent-ils pour participer à ce festin que tu donnes en l’honneur des dieux ?
— Ô Zeus, je n’en ai pas la moindre idée…


Morts-vivants

Comment ça, je suis un zombie ? Alors là, les bras m’en tombent !


Morts-vivants

Si les démons ont une réputation sulfureuse, les zombis ont une réputation suppureuse et la créature de Frankenstein une réputation sutureuse.


Morts-vivants

Fin fond du grand nord canadien, à deux pas du cercle arctique. Une base scientifique coupée du monde durant l’hiver polaire. Douze personnes y vivent en autarcie.

Bob : Je n’ose vous l’annoncer, mais il y a un zombie parmi nous.
Les douze membres de la mission se regardent suspicieusement dans le blanc des yeux.
Ilsa : Voilà qui est bien terrible.
Brandon : Comment pouvez-vous affirmer cela ?
Trevor : Vous avez des preuves ?
Igor : Oui. La porte du congélo a été forcée. Tous les esquimaux ont été bouffés.


%d blogueurs aiment cette page :