Archives de Catégorie: 38 Au commencement

Au commencement

Au commencement, les poules avaient des dents et les cochons savaient voler (et les Français disent qu’il y avait des Français partout). On vivait une époque de légendes et de hauts faits, de miracles et merveilles indicibles. C’était l’âge des possibles.


Au commencement

Au commencement, la Terre était plate et le Soleil tournait autour. Et est-ce qu’on était plus malheureux, franchement ? Mais bon, c’est le « progrès », paraît-il. Et demain, on nous fera croire que le Soleil lui-même n’est pas au centre de l’Univers, vous allez voir. La science veut détruire nos repères, voilà ce que je crois, et, sans les repères qui nous ont toujours guidés, les générations futures courent à la catastrophe.


Au commencement

Déjà au commencement, la fin se faisait attendre.


Au commencement

Au commencement, la terre était carrée. Puis Dieu sortit le champagne histoire de fêter l’événement.


Au commencement

Selon la théorie du Big Ben, l’Univers commença à l’heure exacte.


Au commencement

Au commencement, Dieu sépara la lumière d’avec les ténèbres. Dieu appela la lumière jour, et il appela les ténèbres nuit. Le serpent, source de tout mal, vint se lover dans les ombres disséminées dans la Création. Là, il fourbit ses armes. Et plus il les polissait, plus elles noircissaient, paradoxalement, jusqu’à prendre la forme de pièces noires. Dieu façonna des pièces blanches, d’une pureté immaculée, puis chacun plaça ses pièces sur l’un des bords de l’immense damier universel. La partie pouvait commencer.


Au commencement

Au commencement, il y eut un grand feu d’artifice. Depuis, on vit tous dans la fameuse Māyā des Hindouistes, une illusion de monde.


Au commencement

Au commencement, il y eut le Verbe. Dieu dégoisa, déblatéra à tout va et sa Création devint luxuriante, enchantement de millions de couleurs et parfums, de millions d’espèces animales et végétales.
Puis après cinq mille huit cent ans et quelques ou quatre milliard d’années (selon les sources), Monsanto tailla des coupes claires dans la Création, déboisant et altérant l’écosystème à tout va : il venait d’inventer le déverbage.


Au commencement

Le septième jour, Dieu se reposa. Il vit que cela était bon et décida de ne rien faire non plus les jours suivants alors que, clairement, il était loin d’avoir fini le boulot.


Au commencement

Au commencement, en guise de Création, Dieu fit une petite maquette pourrie avec des allumettes et des bouts d’os de poulet parce que le banquier avait refusé de financier son projet « mégalomaniaque, irréalisable et pas du tout rentable ».


Au commencement

« Au commencement », fait l’ouroboros, avant de se rendre compte de l’ineptie de ses propos.


Au commencement

Selon la théorie du Big Bang, l’Univers a commencé en fumée.


Au commencement

Ce professeur avait pensé faire d’une pierre deux coups en développant sa théorie de la naissance de l’univers. Elle devait être en mesure de satisfaire à la fois son université et l’église ré-ré-réformée du coin, qui subventionnaient à parts égales ses recherches. Ménageant donc la chèvre prisant le big bang et le chou amateur de Bible, il formula ainsi sa théorie :
Au commencement, il y eut une grosse lumière bien pétante !


Au commencement

Selon la théorie du Big Band, l’Univers a démarré en fanfare.


Au commencement

Au commencement, les dinosaures étaient sveltes et agiles. Puis, ils découvrirent l’Amérique.


Au commencement

L’Alfa et l’Omega sont le commencement et la fin de l’homme riche. L’homme plus modeste, lui, se contente de la Fiat et de la Swatch.


Au commencement

LE DÉBUT DE LA FIN.
Alors que les autres anges construisaient des canyons, remplissaient d’eau d’immenses fosses pour en faire des océans, sculptaient la chair pour donner vie à des oiseaux, des félins ou des ongulés, un emplumé taciturne se contentait de passer derrière eux avec un mètre et de tout mesurer.
Le septième jour, alors que Dieu et ses légions de messagers célestes se reposaient, le sinistre métreur continuait son office, sans piper mot, reportant scrupuleusement chaque mesure sur un petit carnet. Puis, il s’approcha de ses congénères et entreprit de les mesurer un par un.
Se croyant malin, Lucifer lança à la cantonade :
— On n’a qu’à le surnommer le Grand Architecte, non ?
— Non, gronda le Tout-Puissant. Il n’y a qu’un Grand Architecte, et c’est moi !
— Bon, bon, pardon ! Mais comment doit-on l’appeler, dans ce cas ?
Ce n’est pas plus mal qu’ils ne connaissent rien à rien, se dit l’Éternel, ils n’ont encore jamais vu le moindre western, par exemple !
— Tu l’appelles pas, Lulu, c’est plus simple. Ne vous en faites pas, il viendra bien un jour pour chacun d’entre vous, sans que vous ayez besoin de l’appeler !


Au commencement

Au commencement, il y eut l’ornithorynque. Tout ce que Dieu créa par la suite devait servir à détourner l’attention de ce brouillon pour le moins grotesque.


Au commencement

Au soir du sixième jour, Dieu fit le tour de toutes les propositions rejetées que lui avaient fait les anges. Il empila leurs plans, maquettes, descriptifs, croquis et autres essais dans un coin qui finit par devenir une aberration de la Création, puis le refuge des anges déchus. Voilà pourquoi l’on dit, depuis ce jour-là, que l’Enfer est pavé de bonnes intentions.


Au commencement

Le septième jour, Dieu se reposa et les anges avec lui. Lucifer comprit le sens du travail, réclama salaire et congés payés. La guerre aux cieux éclata.


Au commencement

Au commencement, le Verbe, la lumière tout ça. Et Dieu qui torche le monde vite fait, en six jours. Pour ne plus rien foutre le lendemain. Ni les jours suivants.


Au commencement

Selon la théorie du Big Bang, tout a commencé par une grosse explosion. Selon la théorie du Gang Bang, il y en eut plusieurs.


Au commencement

Au commencement était Dieu, qui comme tout le monde le sait, était d’origine vaticane. C’est pour ça d’ailleurs qu’il parcourut le monde au fur et à mesure qu’il le créait dans une papamobile made in Italia : une Fiat de luxe.


Au commencement

Au commencement était le Verbe. Très vite, le Sujet et le Complément apparurent. Et le premier verset qui, même si ce n’est pas indiqué dans la Bible, le Coran ou l’Edda, était une micronouvelle. Si, si. Puisque je vous le dis.


Au commencement

Oh-comme-on-s’ment étaient l’approximation et l’interprétation. Les premiers schismes survinrent tout juste après.


%d blogueurs aiment cette page :