Archives de Catégorie: 41 Pirates

Pirates

Les contrôles aux aéroports sont désormais si poussés que, pour détourner un avion, le pirate de l’air se lance à l’assaut avec sa bite et sans couteau.

Publicités

Pirates

Elles sont sensibles, les richesses accumulées. Elles préfèrent qu’on les appelle « mon trésor » plutôt qu’on les traite de butin.


Pirates

Ce pirate ne pouvait prendre la mer sans son papa. Question de prestige et d’image : il n’allait quand même pas abandonner son père au quai.


Pirates

Certains pirates connurent un destin peu catholique, comme Baldasarre Cossa qui commit quelques actes de pirateries dans sa folle jeunesse avant  d’être élu pape en 1410, passant du statut de Loup de Mer à celui de Loup de Messe.


Pirates

Dans toute l’Histoire de la piraterie, il n’y eut de corsaire plus cruel que le terrible François l’Olonnais. Certains disent qu’il s’appelait Jean-David Nau et que sa descendance aurait perduré dans le crime jusqu’au XXème siècle, quand James Bond affronta un certain Dr No.


Pirates

Les OS de ce piètre pirate sont infestées de virus.


Pirates

Se tortillant écailles contre écailles sur leurs rochers d’algues coiffés, les sinistres sirènes cannibales de la Baltique virent approcher un bateau pirate aux voiles empesées. Se pourléchant leurs dents de murènes les nues reines marines chuchotèrent leurs chants charmeurs chatoyants de notes chimériques. Las ! l’équipage s’en battait les flancs à coups de rames rageuses, tandis que les marins et leur capitaine s’armaient jusqu’aux dents. Quand les écailleuses choristes découvrirent que celle commandant le drakkar était la redoutable princesse Alvilda à la tête de sa harde de louves de mer, il était déjà trop tard et Alvilda les évida comme des sardines de Sardaigne.


Pirates

Les pirates les plus en vue, ceux qui s’expriment au Parlement européen, ne parlent pas de piratage – c’est un vilain mot –, mais plutôt de partage. Les pirates les plus mauvais, ceux qui se noient dans un verre d’eau quand ils essaient de télécharger illégalement le dernier épisode de Joséphine, ange gardien, pratiquent par contre le partauge.


Pirates

Jamais l’idée de cette reconversion n’aurait frappé l’esprit de Devil Jack toute seule. C’est son perroquet qui, devant y trouver son intérêt, insista pour qu’il cesse d’écumer les mers et devienne pirate de l’air.


Pirates

Gan Ning, le premier pirate chinois connu de l’Histoire se fit surnommer le Pirate aux Voiles de Soie car il aimait attifer les mats de son bateau de cette étoffe iridescente. Revers à la médaille soyeuse, lors des tempêtes, ces hommes prenaient la fâcheuse manie de hurler : « Attention, ça va péter dans la soie ! »


Pirates

Ce pirate de l’air se voulait le digne héritier des pillards qui parcouraient les mers aux 17e et 18e siècles. Capitaine d’un avion arborant le Jolly Roger et d’un équipage d’aventuriers patibulaires à la morale plus que douteuse, il ne survécut pas (et ses hommes non plus) à sa première tentative d’éperonnage.


Pirates

Les pirates à la coule ne font pas long feu.


Pirates

Francis Drake, corsaire au service de Sa Gracieuse Majesté, pirate craint et haï des espagnols, héros intrépide aux yeux de l’Angleterre, vécut une existence digne d’un roman épique. Il échappa aux persécutions religieuses pendant sa jeunesse, s’évada de geôles espagnoles, fit le tour du monde, survécut à des blessures propres à terrasser un Hercule, brava les pires tempêtes, fut adoubé par le reine puis maire de Plymouth, mit la belle Cadix à sac, écrasa l’Invincible Armada ( qui de honte devin l’Invisible Armada)…
Et tout ça pour mourir d’une bonne diarrhée.
Le karma est un chieur.


Pirates

Le métier a peu changé, finalement. Jadis, ils attaquaient les marchandises des comtes. Aujourd’hui, ils piratent directement les comptes.


Pirates

Ces pirates croyaient que c’était une bonne idée d’attaquer de riches touristes suisses, mais ils ne pensaient pas se faire repérer aussi vite. Le lac Léman  n’est pas l’Atlantique ou le Pacifique et pirates d’eau chic n’amassent pas fric.


Pirates

Le piratage, c’est du vol, paraît-il. En fait, c’est surtout vrai avec les pirates de l’air.


Pirates

On les oublie trop souvent et pourtant, nombreuses sont les femmes qui sont entrées dans la légende de la piraterie, faisant preuve d’autant d’audaces que leurs mâles compères. Et si l’imagerie d’Épinal a surtout retenu de ces messieurs des attributs effrayants à base de barbe, de bras tranchés et de jambes de bois, on découvre trop souvent ces dames dépoitraillées et cheveux aux vents. Une version enjolivée et sexiste ? Pas vraiment si on sait qu’il suffit souvent d’un rien pour déconcentrer les hommes au combat….


Pirates

Long John Silver, le célèbre et charismatique pirate de l’Île au Trésor avait eu pour modèle un très bon ami de Stevenson : l’écrivain William Henley, courageux gaillard amputé d’un pied. Le Capitaine Crochet, lui, fut inspiré à James Barrie par son banquier.


Pirates

Message à la mer poignant, écrit de la main du pirate Devil Jack :
Dieu ou l’âme charitable qui trouvera cette lettre nous vienne en aide et ravitaille le Black Spear… Nous venons de vider notre dernière bouteille de rhum, celle-là même que vous tenez en main !


Pirates

Les mains tavelées du vieil homme se refermèrent sur la couverture. Il poussa un râle rauque et tenta de se lever.
« Qu’y a-t-il, grand-père ? »
Sa petite-fille venait d’entrer dans la chambre austère. Elle tenait une branche de gui entre le pouce et l’index de la main droite.
« Il a gagné. C’était écrit qu’il gagne et pas moi. Alors que je l’ai vaincu… Désormais, il est dans la légende, la Terreur à la Barbe Noire. Et tous ont oublié le pauvre vieux Maynard… »
Sa petite-fille suspendit le gui au-dessus de la tête blanchie par les épreuves et les années et déposa un baiser sur le front ridé.
« Au gui l’an neuf, Dieu veillera sur toi, grand-père. Le Diable a emporté le pirate. »

Du fond ardent des enfers, Barbe Noire, tout feu tout flamme éclata de rire : »Le Mal est tellement plus gratifiant ! »

1er janvier 1751, mort de l’homme qui avait tué Barbe Noire, oublié de tous.


Pirates

De même que le Code de la propriété intellectuelle s’oppose au Code de la piraterie, le droit d’auteur s’oppose au droit d’ôteur.


Pirates

Il a fallu le poison, 3 coups de révolver et les eaux glacées de la Nevka pour tuer Raspoutine. 5 balles et une vingtaine de coups de sabres furent nécessaires pour terrasser Barbe Noire. Moralité, plus on est barbu, plus on a du poil de la bête !


Pirates

Le légendaire Barbe Noire n’aimait rien tant que de raconter ses incroyables exploits à son équipage. Et comme il adorait pérorer tous les soirs, un profond ennui saisissait tous ses hommes, trop polis cependant pour oser interrompre leur capitaine. Le surnom légendaire lui vint donc lorsqu’un anonyme murmura : »on se barbe autant qu’un jour de Peste Noire… »


Pirates

De nouvelles spéculations font rage quant à la véritable identité de Barbe Noire. Un célèbre mythocologue qui cultive aussi bien les mythes que les mycoses, en étudiant le pavillon du fameux pirate, un diable transperçant un cœur bien rouge, en est arrivé à la conclusion suivante : Barbe Noire n’était autre que ce coquin de Cupidon. Pour sa défense, le brave chercheur n’était toujours pas revenu de sa dernière omelette aux cèpes hallucinogènes.


Pirates

Mieux qu’un coffre rempli de pierres précieuses, le pirate des mers extirpa des fonds sablonneux une boîte. Une boîte noire. Et celle-ci racontait la légende des dernières heures de son cousin de l’air.


Pirates

Il ne voulait pas se reconvertir en pirate de l’air. Les procédures d’abordage en plein vol lui semblaient un brin compliquées, comme il n’avait pas appris à voler. En même temps, quand il était pirate des mers, il ne savait pas nager non plus.


Pirates

Le pirate ouvrit le coffre avec avidité, et la déception s’empara aussitôt de lui. À part deux ou trois pierres précieuses, la caisse était remplie de doublons. Il les laissa : il les avait déjà.


Pirates

Les cartes au trésor du vieux McManahan, qu’il distribuait à tout va, étaient pour le moins mensongères. Elles dessinaient de très jolis parcours à travers de magnifiques îles paradisiaques, sans qu’il y ait jamais de coffres remplis de joyaux et de pièces au bout. Tout ça c’était la faute de sa maman, qui l’avait poussé à devenir pirate, comme son père. Lui, tout ce qu’il avait toujours voulu, c’était écrire des guides touristiques et ouvrir une agence de voyages.


Pirates

De Barbe Noire, l’Histoire aura retenu bien des récits et légendes, mais elle aura soigneusement occulté la destinée de son fils unique, au poil si follet et maigre qu’on le surnomma Barbe à Rat. Et on raconte qu’il écuma les 7 Mers, déguisé en femme toute de noir vêtue et chantant des ritournelles tristes pour effrayer les marins.


Pirates

La légende raconte que pour paraître encore plus effrayant, Barbe Noire enflammait les mèches entortillées de sa barbe, se faisant ainsi passer pour le diable jailli tout droit des enfers. Ce qu’on ne dit pas, c’est qu’il lui fallait une impressionnante collection de postiches : c’est que ça se consume vite, les poils !


Pirates

Sur ces vieux jours, ce pirate manchot adoucit ses mœurs et apprit le tricot. Après tout, le crochet, ça le connaissait.


Pirates

Le vrai capitaine Crochet s’appelait en réalité Dick MacCock et avait perdu son petit mât de misaine au combat. Au lieu de pleurer son attribut perdu, l’ingénieux pirate eut l’idée de le remplacer par un crochet solide, lui permettant de se laisser glisser à l’abordage, accroché à une corde en mode tyrolienne, tout en déchargeant ses pistolets des deux mains. Si l’écrivain James Barrie eut vent de ce détail incroyable, la pudibonderie toute anglaise le poussa à modifier les faits historiques.


Pirates

Combien faut-il de pirates de l’air pour réparer un tableau de bord endommagé ?
Il n’y en avait en tout cas pas assez sur ce vol-ci, vous répondra le médecin-légiste au milieu de cette désolation de tôles tordues et de cadavres méconnaissables.


Pirates

Si Barbe Noir était le plus terrifiant et François l’Olonnais le plus cruel des pirates ayant écumé les 7 Mers, le capitaine Craddock était, lui, le plus dégueulasse ! Là où les autres frères de la côté cousaient des têtes de mort sur les drapeaux noirs, le dégoûtant pirate préférait gagner du temps en dessinant le fameux crâne ricanant sur un drap d’un blanc douteux avec le vomi de sa dernière cuite.


Pirates

Ce pirate décida de se moderniser. Il changea sa vieille jambe de bois pour une jambe qui faisait aussi clé USB et modem.


Pirates

La littérature du XIXème siècle a ancré dans les cervelles l’imagerie du pirate borgne, unijambiste, manchot, avec sabre à la main, perroquet sur l’épaule et goût très prononcé pour le rhum. Clichés bien stupides si on réfléchit bien. Car, en effet, il n’est jamais né, le pirate capable de partir à l’abordage rond comme une queue de pelle, avec une main, une jambe et un œil en moins et un oiseau braillard hurlant dans les oreilles.


Pirates

Fatale erreur. Le capitaine pirate n’y connaissait pas grand-chose en oiseaux. À cause de cela, il cassa sa jambe en bois et faillit casser sa pipe, même. Ce n’était pas un perroquet qu’on lui avait refourgué comme animal de compagnie, mais un pivert.


Pirates

Les pirates écumaient déjà la vieille Méditerranée de Jules César et ont traversé les âges et les océans, évoluant avec les techniques de navigation, sur la mer ou à travers la toile informatique. Si les forbans d’autrefois étaient efflanqués et rendus édentés par le scorbut, ils auront toujours plus de gueule dans les fantasmes collectifs que les pirates informatiques boursoufflés d’inactivité à trop manier la souris plutôt que le sabre.


Pirates

C’est bien connu, les perroquets ne font que répéter ce qu’ils entendent et ne sont pas si intelligents que l’on pourrait, de prime abord, le penser. Même ainsi, le volatile de Devil Jack était en vérité le maître à bord sur le Black Spear. Le capitaine l’avait hérité d’un autre capitaine respectable, Lucky Frankie, qui l’avait lui-même gagné au jeu contre le légendaire tacticien Ellroy Del Rey. Ce dernier, quand il élaborait ses plans d’attaque ou de défense contre les équipages de la flotte anglaise, française ou portugaise, avait pour manie d’exprimer à haute voix toutes ses réflexions et décisions.


Pirates

On le sait, chez les pirates : avec l’œil de verre vient souvent la jambe de bois, comme avec les verres à l’œil vient souvent la gueule de bois.


Pirates

« Attention, voilà les pilates ! cria la vigie japonaise du haut de son mât.
Aux armes ! chargez les canons, sortez les fusils, virez à bâbord ! s’essouffla le capitaine Poussah aussi rouge qu’un cochon à la broche.
— Capitaine, ce ne sont pas des pirates mais bel et bien des pilates, tempéra son second. Votre femme nous fait parvenir tout un chargement pour notre usage personnel, elle trouve qu’il y a trop de laisser-aller à bord du navire.
— Je la répudie ! » gémit le capitaine Poussah maintenant aussi blanc qu’une saucisse bavaroise.


Pirates

L’abordage fut terrible. Devil Jack, le capitaine du Black Spear, perdit coup sur coup sa jambe et son pavillon dans la bataille. Au prix de maintes péripéties invraisemblables, il survécut en nageant avec sa jambe restante, agrippé sur la planche de son navire, qui lui servait autrefois à balancer à la mer ses victimes.
Il ne se sépara jamais de ce morceau d’épave. Quand il finit par arriver à l’île de la Tortue, où se trouvait le repaire de sa bande, il se fit tailler une jambe de bois dans cette planche. Une façon pour lui de garder un souvenir impérissable et sauvage du Black Spear.


Pirates

Las d’entendre la même blague débile et inquiet de préserver ses paires restantes, le Capitaine Crochet obligea la Fée Clochette à traquer les morpions qui hantaient son caleçon, afin d’éviter la mort par grattage féroce de ses attributs.


Pirates

Terre à terre, Devil Jack ne saisit pas lorsqu’il débarqua et y séjourna que le trésor de l’île au trésor était l’île elle-même. Un îlot paradisiaque au milieu du Pacifique, parfait pour une retraite spirituelle. Lui ne voyait que l’absence de tavernes, de quidams à rudoyer, et les nuées de millions de moustiques cherchant à le dévorer vivant.


Pirates

Après son master (et les accolades pour l’en féliciter), le Capitaine Crochet part en thèse.


Pirates

Le pirate de l’air avait détourné l’avion à destination de Londres pour qu’il se pose à Paris, capitale de la gastronomie. La nourriture était vraiment trop infecte sur ce vol.


Pirates

« Capitaine ! Capitaine ! Venez voir !
Qu’y a-t-il Mouche ? Un problème avec ce bat… Mais quel est ce nom à la con ??? Et cet équipage !
Je crois que c’est une industrie agroalimentaire qui a chopé le melon avec son vieux slogan, capitaine.
Bien-bien-bien… Chargez vos canons et coulez-moi ces pirates en semoule. »

Non-non-non, la microauteure ne tombera pas dans le piège du placement produit en citant Tipiak… Ah, sacrebleu !!


Pirates

Le pirate de l’air n’alla pas bien loin. Les revendications qu’il émit, alors que l’avion s’apprêtait à décoller étaient confuses et embrouillées. Les passagers, principalement composés de psychiatres et psychanalystes se rendant à un congrès à Vienne, prirent les choses en main et disséquèrent l’esprit du pauvre pirate en herbe.


Pirates

Fierce Mary en avait marre de se trimballer pendant des mois un équipage de pouilleux plus crassouilles et puants les uns que les autres.Quand elle vit que la simple planche ne suffisait pas pour les inciter à être un peu plus présentables, elle inventa le supplice de la planche à repasser.


Pirates

Ce pirate a l’œil vif, la main leste et le pied marin. Au singulier, oui. Car il a par ailleurs l’œil de verre, le crochet et la jambe de bois.


%d blogueurs aiment cette page :