Archives de Catégorie: 47 Auteurs mythiques et leurs créations

Figures libres

Message de service SNCF : Les usagers désirant se rendre à Disneyland doivent prendre la rame à mi-quai.


Auteurs mythiques et leurs créations

John Steinbeck prétendait avoir parcouru la route 66 pour suivre le parcours de sa courageuse famille des Raisins de la Colère, de l’Oklahoma à la Californie. Peu importe qu’il ait dit ou non la vérité, grâce à la force de son écriture, nous, nous y étions.


Auteurs mythiques et leurs créations

Pour endormir ses enfants, Stephen King leur racontait l’histoire de la pauvre Carrie White qu’une bonne fée changea en belle princesse à la robe de sang. Elle partit au bal à bord d’une vieille Plymouth Fury devenue rutilante de beauté sous la baguette de la même fée et épousa le prince des ténèbres Randall Flagg. Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’Enfants du Maïs.


Auteurs mythiques et leurs créations

« Gwynplaine, l’homme qui rit, Quasimodo, le bossu, Gilliatt le Malin, autant d’hommes laids à l’âme d’or, autant d’êtres vertueux au corps vicié. Moralité, charmante demoiselle, la laideur renferme des qualités sublimes comme l’huître rugueuse dissimule la perle.
— Hé quoi ! M’sieur Hugo ! s’écria la servante que le vieil écrivain tentait de lutiner. Vous croyez que je vous voyons pas v’nir avec vos mains baladeuses ? Pas touche, vieux cochon, moi je vois l’âme du gros pervers sous les rides et la barbe ébouriffée. »Et l’exilé de Guernesey dépité, écrivit l’Art d’être Grand-Père pour convaincre les jeunettes rondelettes, qu’être vieux, c’était bath.


Auteurs mythiques et leurs créations

Si dans la Recherche du Temps Perdu, le narrateur Proustien se rappelle avec émotion la lecture d’un roman de George Sand, François le Champi, George Sand, en revanche, n’a pas rendu hommage à Proust dans ses œuvres. Quelle ingrate !


Auteurs mythiques et leurs créations

Pour dissimuler le sentiment d’être foireux, Proust se donnait de grands airs.


Auteurs mythiques et leurs créations

Sir Arthur Conan Doyle avait gobé les délires de deux fillettes fabulatrices qui se prenaient en photo avec des fées de papier. Il n’aurait pas dû faire don de sa logique aux Muses de l’écriture afin de créer ce fin limier de Sherlock Holmes.


Auteurs mythiques et leurs créations

« Oups ! s’écria la Mort, j’ai fauché Franquin ! Rholala, la gaffe ! »


Auteurs mythiques et leurs créations

Il s’en était fallu de peu : son nom se serait écrit Alexandre Dumât, il aurait décidé d’écrire Les Trois Mousses Queutards.


Auteurs mythiques et leurs créations

Lovecraft détestait les crustacés qu’il appelait insectes de mer. Poulpes, crevettes, homards, chaque bestiole semble avoir été une source d’inspiration dégoûtante pour l’indicible bestiaire de l’ermite de Providence. Gentille lubie d’écrivain ? Ou tout simplement vision prophétique d’un homme qui mourut dévoré de l’intérieur par un crabe ?


Auteurs mythiques et leurs créations

La prof de français mit un E à la fiche de lecture de ce cancre, lequel n’avait décidément rien compris à La Disparition de Perec.


Auteurs mythiques et leurs créations

Comme elle cherchait vainement à baptiser son héros, l’écrivaine anglaise décréta que l’inspiration viendrait avec une bonne promenade. Comme elle croisa un cirque ambulant, elle aperçut un colosse aux muscles surgonflés et au maillot de corps moulant qui aurait eu fier allure si son visage carré n’avait été piqueté d’autant de grains beauté velus.
— Euréka ! s’écria Agatha Christie.


%d blogueurs aiment cette page :