Archives de Catégorie: 53 Luxe

Luxe

Peu de gens le savent, mais la méchante sorcière avait construit sa maison avec un toit en macarons de chez Ladiarrhée, des murs en pain d’épice de chez Faux-j’tons, des fenêtres en chocolat aux éclats de caramel de chez Pierre Germé. Alors voir débouler ces saloperies de petits pauvres venus dévorer des délices qui coûtent un bras, faut comprendre, quoi !


Luxe

Mes voisins et moi n’avons vraiment rien à nous dire. Je suis styliste de mode… Et j’habite à côté d’un camp de nudistes.


Luxe

La victime de la mode, dans un sursaut de conscience, porta plainte pour coups de ciseaux mal placés et blessures à l’ego, ayant entraîné la mort du bon goût sans intention de la donner.


Luxe

Ces rupins ne savent tellement pas comment dépenser intelligemment de leur argent si facilement gagné qu’ils engagent des top models pour leur tenir lieu de porte-manteaux.


Luxe

Le quartier de la place Vendôme était un autre univers, une galaxie étoilée de boutiques chics, d’hôtels particuliers et de gens de la haute qui transportaient toujours des lingots d’or dans leur sac Bvlgari pour en lapider le commun des mortels qu oserait s’aventurer sur leur territoire.


Luxe

Quand un snob chope la gastro, il garde un parfum de chic puisqu’il a  la Dior-rhée.


Luxe

Dans le traîneau du père Noël, les cadeaux de Monsieur Tout-le-monde, des sans-grade, des pauvres et damnés de la Terre.
À son dos, les cadeaux les plus précieux, les iPhones en or incrustés de diamants, les œufs Fabergé et les carrés Hermès.
À son dos, les cadeaux d’la haute.


Luxe

LE COUP DE LA VIE.
Victime de la mode, elle retourna dans ce magasin de luxe. Comme ça lui avait déjà coûté horriblement cher la première fois – un vrai déchirement ! –, elle se montra prévoyante cette fois-ci. Ruinée pour ruinée, en plus des babioles et autres cochonneries dont elle emplit son panier, elle acheta une canne blanche Kenzo.


Luxe

Ce mannequin s’était badigeonné les doigts de pied, sans que cela fasse plus sensation dans les magazines people. Elle retourna voir son impresario, en lui demandant de lui réexpliquer sa fameuse méthode pour devenir célèbre. Posément, calmement, sans s’énerver, en articulant bien, l’impresario lui détailla toutes les différences existant entre le « blush à orteils » et le « bouche à oreille ».


Luxe

Les fabricants automobile tombèrent de haut quand leur dernière voiture fonctionnant à l’énergie solaire souleva des objections outrées et autres protestations houleuses. Les comités catholiques y voyaient un blasphème, les riches se gaussaient de ce nom pour une marque bas de gamme à leurs yeux blasés. La sortie de la Fiat Luxe fut donc repoussée aux calandres grecques.


Luxe

A force de soulever son tout nouvel I-Poud’ en or massif avec touches incrustées de diamant et compartiment à coke intégré, le snob s’est luxé l’épaule.


Luxe

Elle avait beau se ruiner en luxueuses toilettes, les accords de couleurs ou de textures s’avéraient douteux et le résultat n’était pas vraiment probant. Elle s’habillait comme un sac Vuitton.


Luxe

On chuchote que ce dentiste des beaux-quartiers posait des couronnes qui imitaient à ravir celles qui ceignaient les fronts de ses prestigieux clients.


Luxe

Application de la réforme orthographique ou pas, elle n’était pas prête d’abandonner l’accent circonflexe. Sans en croire ses yeux, elle venait de regarder les prix des robes, nuisettes et jupes dans ce magasin de luxe : c’était vraiment de la haute coûture.


%d blogueurs aiment cette page :