Archives de Catégorie: 55 Danse avec les Poulpes

Danse avec les Poulpes

La baudroie pensait être tranquille dans les abysses. Hélas ! La pollution humaine est parvenue à descendre si profond, si profond, avec tous ses métaux lourds, que la terrifiante baudroie avec son appendice lumineux risque fort de devenir une espèce éteinte.

Publicités

Danse avec les Poulpes

Le cataclysme qui allait ravager l’Atlantide était inévitable. Toutes les tentatives pour calmer le courroux des dieux tombaient à l’eau.


Danse avec les Poulpes

L’Atlantide engloutie n’était pas morte, oh non ! Loin des regards terrestres, elle avait repris vie et les rues submergées grouillaient d’activité. Les requins marteaux et les requins scies aidaient à la fortification des hautes murailles, les crabes et les bernard-l’hermite consolidaient les remparts, tous s’affairaient avec célérité. Mais à leur insu, une armée se préparait.
Constituée d’orques et de requins-gobelins, elle louchait sur cette Minas Tirith sous-marine.


Danse avec les Poulpes

Le Grand Ancien ouvrit les yeux et s’extirpa enfin de ce rêve où il attendait. Il ouvrit largement ses immenses tentacules et fut saisi par une impression indicible, dérangeante d’inquiétante étrangeté. Il aperçut ce qui l’environnait dans les profondeurs marines.
Ce n’était pas la cité engloutie de R’Lyeh. Et face à lui, des mufles monstrueux se pressaient contre une surface de verre polie.
Comprenant alors qu’il était plongé dans ce cauchemar récurrent où lui, le grand Cthulhu, n’était que l’objet dérisoire de l’admiration cruelle des humains, il se cogna la tête contre les vitres de l’aquarium en hurlant sa rage, ne laissant dans son sillage qu’une myriade de bulles qui produisirent un glougloutement ridicule en crevant à la surface.
Il se vengerait cruellement à son réveil, quand s’éteindraient les lampes de l’aquarium.


Danse avec les Poulpes

Empedocle le Devin était agacé qu’Eumèlos XVI, un des dix rois de l’Atlantide et également grand-prêtre de Poséidon, l’interrompe.
— Je suis très occupé, grogna-t-il sans se lever pour l’accueillir ni même cesser d’écrire une seconde.
— Écoutez votre souverain et obéissez-lui, ordonna Eumèlos XVI. Poséidon, notre Père à tous, m’est apparu ce tantôt. Il était très en colère. Vous devez trouver un moyen d’apaiser son courroux qui pourrait bien se transformer en cataclysme.
— C’est trop tard. Bien trop tard ! Tout ce que je peux faire, grimaça Empedocle, en espérant quel quelqu’un les trouve un jour, c’est écrire mes Chroniques de l’Histoire et des mœurs de l’Atlantide, à l’encre indélébile.


Danse avec les Poulpes

A trop tomber de Charybde en Scylla, Ulysse en tomba des nues, ou du moins dans son plus simple appareil sur les plages de la nymphe Calypso.
« Hummmmm, apprécia la coquine en coquilles, pas dégueu, le p’tit phoque, je vais d’ailleurs m’en faire un fuck-friend. »


Danse avec les Poulpes

La dernière pensée d’Autochthon XVI avant de mourir allait vers les dieux et leur total manque de mesure, au moment de rendre la justice. Certes l’Atlantide était corrompue jusqu’à la moelle et lui, un des dix souverains de l’île, était un des plus parfait représentant de cette civilisation décadente. Mais quand même, quelle punition disproportionnée, des millions de gallons d’eau pour quelques malheureux pots de vin.


Danse avec les Poulpes

Les dix monarques atlantes n’en menaient pas large. Même ainsi, ils avaient refusé de faire acte de contrition commun pour leurs comportements décadents. Ils avaient choisi à la courte paille celui d’entre eux qui irait prier Poséidon dans son temple et implorer sa clémence. Et c’était le pauvre Diaprépès XVI qui avait récupéré la plus courte des pailles. Pas plus que les autres, il n’avait envie de présenter ses excuses à son ancêtre divin. Poséidon châtia l’île toute entière pour cet affront. Diaprépès XVI mourut donc le premier dans l’engloutissement presque instantané de l’Atlantide. Les neuf autres rois le suivirent toutefois rapidement dans la mort : même plus longue, une paille ne fait pas le meilleur tuba sous vingt mille tonnes d’océan.


Danse avec les Poulpes

Evaimon, un des dix rois de l’Atlantide et grand-prêtre de Poséidon, tenta bien d’éviter la destruction de l’île par les dieux. Mais la tâche était si colossale. Il fallait enrayer la décadence des dix royaumes, rétablir un culte vertueux, purifier les rangs des tribuns et des hauts gradés gangrenés par la corruption, éduquer les jeunes générations, rassembler des fidèles pour l’aider dans cette entreprise d’assainissement de la société… Evaimon eut très vite la tête sous l’eau.


Danse avec les Poulpes

Les tortues ne sont pas stupides, si elles s’étouffent en mangeant des sacs en plastique flottants, c’est parce qu’elles les confondent avec les méduses évidées que les sirènes utilisent  pour transporter leurs courses.


Danse avec les Poulpes

Jusqu’à son dernier souffle, Atlas XVI, descendant direct du roi des rois d’Atlantide, d’essence divine par son ancêtre Poséidon, eut beaucoup de mal à se soumettre à la volonté des dieux. Son arrogance était telle que sa langue fourcha lorsqu’il fit un discours devant les neuf autres rois d’Atlantide et leurs sujets, pour les exhorter, plutôt mollement à combattre la corruption et à faire eux-mêmes acte de contrition.
Le discours se déroulant dans le temple même de Poséidon, les dieux excédés prirent ce lapsus pour une prière qu’ils s’empressèrent d’exaucer, et l’assistance ne pouffa qu’un temps en entendant ses dernières paroles :
« Atlantes, Atlantes, il va nous falloir faire preuve d’humidité ! »


Danse avec les Poulpes

Cette ondine indécise avait toujours le cul entre deux eaux.


Danse avec les Poulpes

Dans sa ferme sous-marine, le fermier se couche toujours avec les poulpes.


Danse avec les Poulpes

Journée glandouille, chez Ondine et Océane. Elles papotent, s’accrochent des cadavres d’oursin dans leur chevelure flottante tandis que leur poulpe de compagnie s’emmêle les tentacules avec une pelote de varech.
— Les scientifiques ont découvert que les poulpes étaient plus intelligents que des chats, s’exclame Ondine qui lit un vieux Science et Vie tandis qu’Océane lui vernit les écailles.
— Quel dommage qu’ils ne soient pas aussi mignons !
— Heu… miaou ! hasarde leur poulpe en essayant de se lécher les testicules entre ses tentacules.


Danse avec les Poulpes

— C’est un plat ! commenta au médecin le maître nageur, pour expliquer comment le malchanceux au ventre ouvert avait pu mourir en sautant du grand plongeoir.
« C’est un plat… » se dit le monstre marin affamé, en approche.


%d blogueurs aiment cette page :