Archives de Catégorie: 09 Dans l’espace

Dans l’espace

Au bout de deux heures de marche à pied, ils revinrent de leur première excursion de reconnaissance de l’astre. Ils furent partagés entre la colère et l’incrédulité quand ils trouvèrent la contravention déposée sur leur module lunaire.


Dans l’espace

Rêve d’enfance. Il avait promis à sa belle de lui décrocher la lune, d’aller lui cueillir les étoiles.
Devenu astronaute, il tint promesse. Ce fut un beau bordel dans leur jardin.


Dans l’espace

Un accroc dans le voile de l’univers. Le passage entre notre monde et une quelconque dimension infernale est ouvert. Effrayés, les démons voient fondre sur eux des hordes de cosmonautes.


Dans l’espace

Plus près de toi, mon Dieu. Si je viens vers toi, seras-tu plus à l’écoute ? Ou t’invoqué-je dans le vide ?
Aucune réponse. Dans l’espace, personne ne vous entend prier.


Dans l’espace

Dans l’espace, personne ne vous entend trier. Sa mutation dans le centre orbital de tri postal est en fait une voie de garage pour ce facteur.


Dans l’espace

Neil Armstrong fut certes le premier homme sur la Lune, mais il lui fallut rien moins qu’une fusée pour l’atteindre, ce qui relativise l’exploit du petit chouchou de la famille.
Lance, lui, s’y rendit à vélo, ce qui est une autre paire de manches (même si cela lui valut d’être soupçonné de dopage).
Quant à Louis, plus fort : il y alla en trompette.


Dans l’espace

Au premier coup de rein qu’il donna à sa conquête spatiale, elle vola jusqu’à l’autre bout de la station.


Dans l’espace

Le problème du sexe en apesanteur, c’est qu’on ne sait pas trop dans quelle direction se trouve le septième ciel.


Dans l’espace

L’astronaute observa le drapeau au loin. Il serra le manche de son club et, en un swing élégant, frappa la balle qui décrivit une longue et lente courbe dans le ciel sombre. Le golf sur la lune, ça détendait bien après une journée de travail. Par contre, qu’est-ce que c’était long.


Dans l’espace

L’ascenseur spatial est en panne. Merci de prendre l’escalier.


Dans l’espace

Il n’est dans l’espace d’étoile plus brillante que tes yeux. J’ouvre la main et les laisse s’évader dans le cosmos.


Dans l’espace

Je te vois bondir, t’envoler, comme au ralenti. Puis la faible pesanteur de la lune te ramène vers le sol, lentement. Tu ne maîtrises pas encore tout ça, la puissance de tes sauts, les distances. Je ne sais pas si tu souris encore, grisé par cette sensation, ou si tu commences déjà à paniquer. En tout cas, inexorablement, comme dans un rêve surréaliste, ta courbe descendante t’amène vers le drapeau que tu as planté là. Sa hampe brille sous la lumière des étoiles.


En dérangement / Dans l’espace

Le cuisinier de l’asile était toqué, l’astronaute était toujours dans la lune, et le micronouvelliste, en manque d’inspiration, ressortait de vieilles blagues éculées.


Dans l’espace

Cela devait rester entre eux. Un secret qui ne devait pas sortir de l’équipage. Jurer de le taire, à tout jamais. Cette imprévue crise de gastro en apesanteur qui avait pollué l’atmosphère entre les astronautes.


Dans l’espace

Mouvements des corps célestes. Spectacle saisissant. Tu dérives, le cordon de ta combinaison tranché net. Derrière la visière de ton scaphandre, je vois ta bouche hurler. Tu me maudis, je crois. Ne sens-tu pas ? Plus de haut ni de bas. Plus de repères. Plus de bien ni de mal. Je crois bien que tu es insensible à ces choses-là.


Dans l’espace

Sur Terre, on se demandait ce qu’il avait pu découvrir là-haut. Des créatures extraterrestres ? Avec quelles entités avait-il noué contact ? Pourquoi, deux ans après son retour, avait-il été emporté par cette soucoupe volante venue de nulle part ? Quel était son destin, par-delà les étoiles ?
Sur KX-320, l’audience préalable devant déterminer le montant des pensions alimentaires pour ses quatorze enfants allait commencer pour l’astronaute.


Dans l’espace

Buzz Aldrin allait être le premier homme sur la Lune. Enfin, s’il parvenait à se souvenir de son satané texte (une simple réplique d’une douzaine de mots). À la cinquantième prise, le metteur en scène demanda à Neil de prendre le premier rôle.


Dans l’espace

Pour éviter de flancher pendant l’effort, les athlètes astronautes ont toujours sur eux une ceinture de stéroïdes.


Dans l’espace

C’est comme de petites Voies lactées, rougeoyantes, dans l’habitacle du vaisseau. Galaxies déformées, votre sang qui se répand en apesanteur. À présent, les réserves d’oxygène devraient suffire à notre modeste équipage.


Dans l’espace

Il comptait passer des vacances au soleil. À mi-chemin, il se ravisa et fit demi-tour, direction Mars.


Dans l’espace

Alors, tu vois, il n’y a pas de Martiens sur Mars, fait l’astronaute à son collègue. Ce que tu peux être naïf, tout de même. Bon, maintenant, voyons voir ce qu’il en est sur Terre.


Dans l’espace

Si je cours assez vite, fait l’astronaute, je resterai sur la face sombre de ce petit astre. Et ainsi il fera toujours nuit et je pourrai dormir indéfiniment.


Dans l’espace

Le module lunaire décolle. Laïka comprend trop tard, et se met à courir après l’appareil. Premier abandon sur la route des vacances…


Dans l’espace

« Et j’ai crié,
Crié-é
« Alien ! »
Pour qu’il revienne. »
(Lt. Ellen Ripley)


Dans l’espace

Les astronautes sont sur le départ. Les gamins ont des étoiles dans les yeux. La fusée décolle. H + 73 secondes, elle s’embrase et explose. Les enfants applaudissent.


Dans l’espace

« Vous êtes sûrs que Laïka n’aurait pas atterri dans le coin ? » demanda Neil Armstrong en essuyant avec dégoût la merde collée à sa semelle.


Dans l’espace

Le sage montre la lune. L’astronaute regarde le sol.


%d blogueurs aiment cette page :