Archives de Catégorie: 12 Microscoops

Textoys et flesh fictions / Microscoops

MICROSCOOP. Fort de sa réputation de chaud lapin, François Hollande envisagerait d’organiser le 14 juillet prochain une Garenne Party.

Publicités

Figures libres / Microscoop

— 49,3 g, ça devrait suffire largement ! s’exclame Hollande en plongeant ses doigts dans le pot de Vallseline.


Figures libres/Microscoops

Entendu lors d’une manifestation.
— On ne lâche rien !! On ne lâche rien !!
— Bah moi, ouille, j’aimerai bien, aïe, que ces CRS – PAF ! – lâchent un peu leur matraque !!


Figures libres/Microscoops

Le Front national avait déjà préparé son chant de la victoire, certain que quelques régions allaient tomber au deuxième tour dans son escarcelle. Mais il y avait une grosse fausse note, à ce chant-là : LA-MI-NÉ.


Figures libres / Microscoops

MICROSCOOP. Le fascisme en France passe au grade supérieur. Après la généralisation, voilà venir la maréchalisation.


Microscoops / Preneurs d’otages et autres forcenés

Le tireur fou de Libération fait des émules sur les réseaux sociaux : certains deviennent des titreurs fous.


Microscoops

Ce soir, Nicolas Sarkozy n’a pas dîné au Fouquet’s. Mais au moins, il a mangé chaud, double ration et pour gratuit.


Microscoops

Pour éviter que ceux qui réfléchissent comme des pieds contaminent les urnes avec leurs votes nauséabonds, il est prévu d’installer devant chaque isoloir des pédiluves.


Microscoops

Cela prit au dépourvu beaucoup d’instituts. Le Front fit une percée monumentale aux élections présidentielles qui ébranla les fondements des pseudo-croyances de ces pronastiqueurs. En même temps, c’est logique, on sait bien comment ça se passe : ce n’est pas le front qu’on sonde, normalement.


Microscoops

Les hommes politiques nous parlent de patrie, nation, grands idéaux, mamelles de la France, mais en vérité, ils ne savent pas toujours à quels seins se vouer. Sarkozy pointe du doigt l’équipe de campagne de Hollande qui perd son âme avec DSK rue saint-Denis, tandis qu’il se réfugie lui-même, contradiction vivante, dans le saint déni.


Microscoops

Politique fiction. Combien la grandeur de la France et celle de l’Italie y auraient gagné, en cas d’élection de DSK et de non-éviction de Berlusconi. On imagine sans peine, mais avec pine, les sommets virils que cela aurait pu donner. Malgré au départ, une certaine raideur dans les relations, le rapprochement aurait été inévitable (et les attouchements et autres tripotages, mais c’est une autre histoire).


Microscoops

Vu que le bloc de l’Est s’est effondré depuis un bon moment déjà, on aura du mal à parler de chars russes aux portes de Paris, le 7 mai au matin, en cas d’élections de François Hollande. Mais d’aucuns signalent déjà d’autres mouvements de troupes. Sans risque de se tromper, on peut déjà annoncer, si le vil suppôt des Rouges monte au pouvoir, l’arrivée imminente de la flotte cubaine à l’embouchure de la Seine.


Microscoops

Sarkozy se lâche et nous parle de vrai travail… qu’il veut opposer à… à quoi, d’ailleurs ? Et puis, non, il se reprend, qu’on ne parle pas de la devise au fronton d’Auschwitz, qu’on n’évoque pas non plus le spectre de la France de Vichy, ce n’est pas de ça qu’il voulait nous entretenir. Et en définitive ? Bah. On n’en saura sans doute rien, de ce qu’il connaît ou comprend du vrai travail. Sa route est (bien à) droite, mais sa pente est forte, il faut le dire (sans vouloir comparer ça a une quelconque côte… de popularité). C’est un peu comme si on demandait à un poisson abyssal de nous décrire les soleils flamboyants de Van Gogh.


Microscoops

On parle de mettre en place une présomption de légitime défense pour les policiers. Et les bavures deviendraient-elles alors des glaviots à la face de la justice ?

[oui, le thème du jour pour moi, à la Fabrique, c’est bien glaviodé]


Microscoops

Certains voient déjà se profiler les démonstrations de force et le spectre de la guerre civile, mais rassurez-vous, il y aura plus de pleutres que de mâles.


Microscoops / Peurs d’enfance

À Neuilly, les parents ne savent plus quoi inventer pour faire dormir leurs rejetons turbulents :
— Allez, couche-toi maintenant, sinon Mélenchon le Rouge va ouvrir une boucherie dans notre rue, pour y vendre de la viande hallal de petits enfants !


Microscoops

Le suspense est à son comble, les observateurs internationaux retiennent leur souffle et c’est toute une nation qui est suspendue à la compétition qui se livre dans cette dernière ligne droite : qui, du capitaine de pédalo ou de spécialiste du rétropédalage, va franchir en premier la ligne ?
Ah ! Voilà que le rétropédaleur prend un virage trop serré à droite et c’est la catastrophe ! Mais quoi, comment ? L’arbitre veut le déclarer vainqueur, prétextant qu’il a franchi la ligne rouge depuis un moment déjà !


Microscoops

L’entre deux tours témoigne de la déliquescence avancée d’une certaine partie de la classe politique française. Plus qu’il ne stagne, le débat marine.


Microscoops

La chasse aux électeurs frontistes est ouverte. Mais on ne sait pas bien, selon le parti, si c’est pour avoir leurs peaux ou leurs voix.


Microscoops

Le silence, sur les champs et les vallons. Pas une bête ne meugle, pas une feuille ne bouge. Même le vieux paysan, assis sur le perron, qui observe le spectacle apaisant, est figé.
C’est ainsi depuis quelques jours déjà. Depuis l’arrêt de la campagne.
Puis peu à peu, on entend par ci par là un trille, on perçoit le bruissement d’une branche. Bientôt, c’est tout qui s’agite comme avant et l’agriculteur à la retraite s’ébroue, un brin amusé, et allume le transistor à côté de lui. Les mugissements du bétail retentissent, suivis par les vociférations des hommes politiques.


Diables, démons et diablotins / Microscoops

Au fin fond des Enfers, la Grande Bête tend l’oreille et ouvre un œil, puis deux, en entendant le bourdonnement agaçant de la télé dans son antre.
Elle se redresse un peu sur son séant. Le moment est-il venu ?
Finalement non, elle se tourne sur le côté, rote et se rendort pour quelque temps.
La Petite Bête qui monte qui monte a atteint un honorable 18%, mais ça n’est pas encore suffisant pour que l’invocation soit complétée et qu’elle, la Grande Bête monte à son tour en surface.


Microscoops

En cette journée d’élections, tout le monde a le droit de donner de la voix. Autant dire que ça fait bizarre à nos politiciens, qui veulent toujours se faire entendre, en toutes circonstances : ils sont aux aboie.


Microscoops / Cha(sseurs iv)rognes

À chaque élection, pour le parti Chasse, pêche, nature et traditions, le plus dur, c’est encore la dernière ligne droite.


Microscoops

Déchéance programmée pour le président sortant : après le temps des dorures, finira-t-il aux ordures ?


Microscoops

Expliquer l’abstention ? C’est simple. Il est normal qu’une bonne partie de la population se désintéresse du dépouillement, quand cela fait déjà un moment que la classe politique l’a dépouillée.


Microscoops

Quelques vieux croûtons se réveillent et proclament haut et fort leurs soutiens à Nicolas Sarkozy, à trois jours du premier tour. L’expérience ne vient pas toujours avec le nombre des années, car le silence aurait sans doute été plus judicieux. Après cette défaite, qui s’annonce cuisante, ils risquent bien de finir à la soupe populaire.


Microscoops

Tous les candidats à la présidentielle ont la même tactique. Ils mentent comme des arracheurs de dents, espérant ainsi faire perdre leurs beaux sourires à leurs concurrents.


Microscoops / Diables, démons et diablotins

Au lendemain des élections, la déception est souvent grande et les gens se sentent floués de voir que tout ce qu’on leur a vendu pendant la campagne n’arrive pas forcément. Le bilan d’un programme, confronté au réel, est souvent mitigé, avec certes quelques belles améliorations, mais aussi nombre d’horreurs révoltantes. Sans doute n’ont-ils pas vraiment compris qu’on leur promettait bien démons et merveilles.


Microscoops

Votez Jacques Cheminade ! Les autres candidats se contentent de vous promettre la lune, lui vous promet Mars !


Microscoops

Quel orateur, quel tribun ! lit-on ici et là, à propos de Jean-Luc Mélenchon. Il fallait au moins ça à la gauche de la gauche, un non-communiste, pour revenir en force et espérer peser sur le scrutin. L’aisance oratoire du communiste, c’est connu, est bien moindre, à cause du couteau qu’il serre entre les dents.


Microscoops

Au Tea Party, il n’y a pas que les ’tasses qui soient fêlées.


Microscoops

Malgré la retape de son service de communication, sommes-nous vraiment devant un Hollande évol(u)ant dans le bon sens ?


Microscoops

Tous les analystes politiques de gauche et de droite s’accordent pour dire que Nicolas Sarkozy est sans conteste le président le plus sportif de la Ve République. Une chose est sûre, donc : le 6 mai 2012, il ne nous fera pas de faux départ.


Microscoops

On lit ici et là que l’attribution du marché du Pentagone français à Bouygues pourrait être compromise. Mais Sarkozy fera tout ce qui est en son pouvoir pour que le projet voie le jour. Ce n’est pas une question de gros sous, non, non, juste le respect de la parole donnée au constructeur. N’en déplaise aux mauvaises langues, il s’agit juste d’une simple histoire de bête honneur.


Microscoops

Bertold Wiesner, le directeur d’une clinique anglaise spécialisée dans la lutte contre l’infertilité, aurait inséminé son propre sperme à plusieurs centaines de ses patientes. On est en droit de s’interroger sur ce qui aurait pu motiver ses actes… Une drôle de compréhension de la Bible ? Un credo du type : croissez et multipliez les allocations familiales ?


Microscoops

Népotisme, que l’ascension de la fille Le Pen à la tête du parti créé par son père ? Non, simple stratagème pour éviter l’effritement de leur base électorale. Les électeurs ras du Front n’ont ainsi pas besoin de faire un périlleux effort de réflexion une fois dans l’isoloir, le nom étant resté le même.


Microscoops

« Mort à l’intelligence », s’écriait le général franquiste José Millán Astray à l’université de Salamanque en octobre 1936. 75 ans plus tard, en France, les plus alarmistes prédisent le même sort pour notre culture. C’est un peu exagéré. Pour l’instant du moins, on se contente de l’amputer, de la bâillonner et de la violer tranquillement entre deux petits fours dans les jardins de l’Élysée.


Microscoops

Nouvelle mesure scélérate à venir : en jouant sur l’homophonie dans le texte de loi, on compte faire travailler – sans les payer – les photographes durant leurs temps de pause.


Microscoops

À la fin de son discours, le présidentiable récolta quelques hochements de tête polis. Avec la crise, même les partisans les plus convaincus faisaient l’économie d’applaudissements et s’épargnaient toute dépense d’énergie inutile.


Microscoops / Diables, démons et diablotins

Marché honorable : en échange de ses cinq cents signatures de parrainage, le démon demande au candidat une toute petite signature de rien du tout en bas de son pacte.


Micrroscoops

Suite à la consécration de The Artist au parti pris artistique audacieux, ce réalisateur envisage sérieusement une nouvelle version de La Femme du boulanger, entièrement tournée à la caméra d’épeautre.


Microscoops

La campagne de Sarkozy axée sur le choc des civilisations, l’ostracisme de l’Islam dans notre pays… Aurait-il peur d’un printemps arabe en France ?


Diables, démons et diablotins / Microscoops

La sortie de Resident Evil 6 me laisse indifférent. Par contre, je redoute un autre sommet de l’horreur, vraisemblablement prévu pour mai 2012 : President Evil 2.


Microscoop

À nos dirigeants, les voitures de fonction, les voyages tous frais payés, les retraites cumulées, les avantages en nature. À nos petits fonctionnaires, nos chômeurs, nos pauvres, nos assistés, « les avantages » en pâture.


Microscoops

Morin ou l’Histoire à rebours : après son vrai-faux débarquement en Normandie, il est débarqué de la campagne présidentielle.


Microscoops

La droite ne peut que gagner les élections ! Leurs politiques sont des surhommes qui se sont affranchis des barrières du temps et de l’espace : Boutin a vu la vierge, Morin le débarquement, Sarkozy la chute du mur de Berlin…


%d blogueurs aiment cette page :