Archives de Catégorie: 07 Bombes et légendes

Bombes et légendes

Le GIGN du pays merveilleux est en alerte. Quelqu’un a laissé une pantoufle de verre dans le château. Les démineurs ne s’en approcheront pas : la pompe est certainement piégée et reliée à un dispositif de mise à feu qu’ils ne sauront pas désamorcer. On fait évacuer le château, on fait le siège du château. Une heure, deux, cinq, dix, un jour, deux, cinq, dix. La chaussure refuse toute négociation. Elle ignore les appels à la reddition. Il faut prendre une décision. Le Dark Lord of le GIGN décide qu’il est temps de passer à l’assaut. Explosions, échanges de coups de feu, intervention hypra musclée, la chaussure est maîtrisée. Mais elle refuse de collaborer, réfugiée dans un mutisme qui s’éternise. On s’apprête à faire un prélèvement génétique pour identifier le pied qui a dû être son mentor, qui a planifié l’acte ignominieux dont elle s’est rendue coupable, qui l’a entraînée dans des camps de chaussures de combat. Mais au moment où le spécialiste en podogénétique s’approche, la chaussure explose.
Conclusion officielle des experts : c’est en cherchant le petit peton que la pompe a pété.


Bombes et légendes

Il connaissait un moyen d’une efficacité redoutable pour empêcher les enfants de grandir. La nuit, il volait dans le ciel de Londres, s’introduisait par les fenêtres, et, quand les petits ouvraient un œil, il souriait béatement et appuyait sur la détente. Et c’est pour ça qu’on l’appelait Peter Pan.


Bombes et légendes

Chanson pour enfants:
« C’est moi qui suis Propergol
L’ours qu’explose en fa en sol
Qui s’fait Winnie à la braise
Et Porcinet au M-16. »


Bombes et légendes

Mulder®  & Scully™ enquêtent sur une histoire de mouches et de géant quand, soudain, branle-bas de combat dans le centre-ville. Le FBI pense avoir repéré un suspect barricadé dans une vieille boutique de fringues : un enfant qu’on soupçonne d’avoir attaqué une boucherie au lance-roquettes et une équipe de basket au mortier. Le môme aura trop joué aux jeux vidéo et trouvé les plans de la connerie humaine sur internet. Mais on ne la fait pas à Mulder®  & Scully™. Ils savent très bien que, comme la vérité, le petit est ailleurs.


Bombes et légendes

— Et si nous nous perdons dans cette immensité inhospitalière, demanda Bilbo à Crevette Aquatique, son nouveau mentor. Comment pourrons-nous communiquer avec mes amis les gentils petits elfes des bois qui sentent la chlorophylle et ne transpirent jamais sous les aisselles ?
— Le dragon qui porte ma collection de nains empaillés : suffit de lui donner un baril de phosphore blanc, et il nous fera des Smaug signals.


Bombes et légendes

Le GIGN du Pays Merveilleux vient de serrer Gandalf qui s’amusait à déquiller des chênes à la boule de feu. Encore une affaire de déflagrant délit.


Bombes et légendes

À peine avait-elle fini de cuire son petit pain en forme de bonhomme que la vieille dame vit ce dernier bondir hors du four et partir au triple galop en braillant :
— Cours, cours, aussi vite que tu peux ! tu ne m’attraperas pas, je suis le bonhomme de pain d’épice.
— Hum, fit la vieille dame en appuyant sur le détonateur. Bonhomme de pain de plastique surtout.


Bombes et légendes

— Ô princesse, voyez ce gras crapaud, là près de l’eau. Comme il a l’air fat et ridicule.
— Faisons-lui fumer un bon gros pétard, et testons son endurance.

Poc… Scritchhh… Smoke… Smoke… Smoke…
BOUM !

La princesse se saisit d’un bout de patte et l’embrasse. Elle se transforme en bout de main.
— C’est bien ce que je pensais, encore un Prince Charmant.
— Aucun regret ?
— Vraiment aucun. Éjaculateur précoce…


Bombes et légendes

Et hop, encore le Baron de Münchhausen qui débarque à l’improviste, qui passe par la fenêtre en emportant avec lui la moitié du mur. Ce type est un vrai boulet.


Bombes et légendes

— Sœur Anne, sœur Anne, ne vois-tu donc rien venir ?
— Je ne vois que le ciel qui rougeoie, la terre qui poudroie, l’herbe qui frémissoit et nos frères qui glandoient et qui sont aussi promptois qu’un 17ème de cavalerie. Heureusement, j’ai l’arme ultime pour venir à bout de ton psychopathe de mari.
— Et qu’est-ce donc, sœur Anne ?
— Une bombe à raser ! Ha ha ha ha ha ha ha ! (rire diablement sardonique qui se répand en échos sur la plaine comme dans le château)


Bombes et légendes

Ali Baba et les quarante voleurs sont assez fiers de leur butin. Pas moins de cinq cents jarres d’une matière visqueuse dont ils ne connaissent pas trop l’usage, mais qui se revendra à prix d’or. Avant d’arriver à leur caverne, ils s’accordent une petite pause dans la mégalopole de Sodorrhe sur Godome. Et pendant qu’Ali Baba va frapper aux portes, se faisant passer pour un témoin de Jéhovah pour extorquer quelques dinars ou se voir offrir quelques jeunes vierges (les menaces de fins du monde et de punitions divines, ça fait toujours son effet), Cassim et le chef des bandits vont s’allumer un gros narguilé adossés à l’une de ces jarres pleines de napalm.


Bombes et légendes

C’est la nuit universelle de la paix et de l’amour. À perte de vue, des bougies éclairent la ville, portées par les petites mains innocentes de millions d’enfants. Mais voilà qu’arrive le marchand de sable. Tiens, il est en avance aujourd’hui. Tiens ce n’est pas du sable qu’il jette, c’est du salpêtre.


Bombes et légendes

Il s’agit d’une histoire, une histoire de dragon. Bðbġull, c’est son nom. C’est un dragon du nord, de ceux qui crachent les flammes et peuvent éventuellement servir à dégager un chemin dans les mètres cubes de neige qui entourent les châteaux des barbares qui vivent dans le grand nord froid, là où vit ce genre de bestes afreuysieues & meschentes. C’est aussi l’histoire de Ŏlåf l’elfe-gnome qui ne peut pas blairer les dragons (officiellement ; officieusement, il aimerait trop leur piquer leur montagne d’or du fond de leur caverne). Simulant une amitié naissante et promise à de maintes effusions d’amour et à de grands gestes fraternels et de coups gratos à la taverne, il offre à Bðbġull une semaine de vacances dans la mine du Grand Grisou de Hassi R’mel (wilaya de Laghouat, Algérie).  Bðbġull accepte en battant des ailes et s’en va prendre un peu de bon temps dans le lointain Sahara. Il y rencontrera sûrement une de ces danseuses lascives qui ondulent du ventre en faisant la danse du scorpion. Ŏlåf l’elfe-gnome a été fort urbain : il lui a donné un sac entier de poivre. Il paraît que c’est encore plus efficace que le Viagra.


Bombes et légendes

Regardez bien où vous foutez vos pieds, dit Zeus à ses copines nymphettes. Hier soir, Dionysos et ses satyres ont passé la soirée à se mettre des mines.


Bombes et légendes

L’audition de la petite sirène s’est mal passée. Le cirque n’en veut pas comme femme-canon. Du coup, elle est allée jouer la femme-torpille du côté du détroit de Messine.


Bombes et légendes

— Miroir, miroir, dis-moi qui explose tout.
— Ô ma reine, t’es trop une blonde platine. Mais Snau-Ouaïte, c’est de la bombe atomique.


Bombes et légendes

On raconte que, surplombant la fontaine de jouvence, il est un magnifique chêne multi-centenaire où vivent d’adorables petits lutins. Adorables et cons comme des barriques. En effet, ces abrutis accueillent avec des bombes à eau tous ceux qui s’approchent. Ce ne sont donc que des nourrissons qui atteignent à quatre pattes les eaux tant prisées de la fontaine.
Pour ce que ça leur sert…


Bombes et légendes

Potiron. Check. Souris. Check. Rat. Check. Lézards. Check. Et la salade, j’en fais quoi ? demanda la fée. Rien, répondit Cendrillon, c’est pour régler un vieux conte avec mes salopes de sœurs. Si je peux juste avoir le lance-roquette qui va avec.


Bombes et légendes

Rien ne sert de courir, il suffit de savoir s’il faut couper le fil rouge ou le fil vert, disait la tortue terroriste au lièvre du GIGN.


Bombes et légendes

Note : penser à donner un lance-flamme à la petite marchande d’allumette, qu’elle rêve en cinémascope.


Bombes et légendes

On peut objectivement affirmer que si la marâtre avait embauché Steven Seagal plutôt qu’un chasseur au cœur tendre, l’histoire de Blanche-Neige aurait tourné court. Et les sept nains n’auraient eu comme femme de ménage qu’une passoire à pattes.


Bombes et légendes

Le Sultan vous pompe l’air, monsieur Aladin ? Avec ce tapis, tous vos problèmes seront résolus.
— Ah ? Il fait quoi votre tapis, monsieur le génie ? Il vole ?
— Non, il fait juste du carpet bombing.


Bombes et légendes

Bob est très ému. Il vient de voir la petite marchande griller sa dernière allumette. Plus de rêves maintenant. Plus que le froid, puis la mort.
Mais Bob a un grand cœur.
— Tiens, petite, prend ça. Ça va te réchauffer.
Il lui tend une dernière allumette et un bâton de dynamite. De quoi vraiment s’envoyer en l’air.


Bombes et légendes

Arrivé devant la maison de la sorcière, Hansel dit à Gretel :
— On pète tout, on fout le feu, et on se casse.
— Y a peut-être mieux à faire, répondit Gretel.
— Genre ?
— On récupère tout ce qui peut se bouffer, on pète le reste, on fout le feu et on se casse.
— Mouais. Tout se bouffe là-dedans.
— Nan, pense à ta dernière note de dentiste. Je te rappelle qu’on n’a pas de mutuelle.
— Vrai. On bouffe seulement la sorcière alors ?
— Yep. Les protéines, c’est bon pour faire de la masse musculaire. Et on n’est pas des mieux lotis de ce côté.
— Parfait, on pète tout, on bouffe la sorcière, on fout le feu et on se casse. Ca te va l’ordre.
— On n’a pas d’allumettes.
— Merde. On fait comment.
— On peut essayer avec ça.
— C’est quoi ?
— Une bombe glacée.


Bombes et légendes

Le Prince Charmant déchante. Cendrillon ne viendra pas. Elle est partie avec son potiron faire la bombe à Monaco.


Bombes et légendes

Depuis qu’il est tombé des bombes à fragmentation dans la forêt, les sept cent soixante-dix-sept petits chaperons rouges trouvent qu’il y a un peu trop de choses en confiture dans le coin.


Bombes et légendes

Les trois petits cochons ricanent. Les voilà bien protégés dans la maison en briques. Il peut toujours souffler, le loup. Même après des années de plongée en apnée, il ne fera même pas trembler les murs.
À l’extérieur, le loup ouvre la grosse caisse qu’il trimballait au cas où. Car le loup est un animal qui, s’il peut être à court de souffle, n’est jamais à court d’idées. Merci la grande marche en avant du progrès. C’est pas des briques qui vont l’empêcher de se faire son barbecue dominical. Ni même un bunker. Il appuie sur le bouton et part au triple galop se mettre à l’abri. Et boum, bombe à effet de souffle.
Alors, les cochons, on fait moins les mariolles !


Bombes et légendes

Secouez bien la bouteille trois fois, et hop, j’apparais, disait le Génie Nitroglycérine en pouffant.


Bombes et légendes

Le coup de la pomme n’ayant pas porté ses fruits, la marâtre décide faire dans les denrées exotiques. Sûr qu’une grenade ça va le faire. À l’instant où la petite pouffiasse croquera dedans, ça va lui péter à la gueule.


Bombes et légendes

Pourquoi passer vos journées dans les ténèbres et la moiteur des profondeurs souterraines, alors qu’ici tout vous est offert à même l’herbe grasse, disait Blanche-Neige en montrant le champ de mines. Les Sept Nains ne se le firent pas dire deux fois. Ils sautèrent sur l’occasion.


Bombes et légendes

Quelqu’un a mangé dans mon bol…
Quelqu’un s’est assis sur ma chaise…
Quelqu’un a dormi dans mon lit…
Quelqu’un a dégoupillé une de mes grenades… Ah oui, d’ailleurs quelqu’un est en marmelade sur les murs de la maison.


%d blogueurs aiment cette page :