Archives de Catégorie: L’atelier de Vincent Corlaix

Achat maladroit

J’ai acheté un livre, chez le bouquiniste, dont le titre est «Comment accommoder les restes». Je me réjouissais des petits plats que j’allais pouvoir faire. En fait, il s’est avéré qu’il s’agissait d’un livre sur la généalogie.


Infanticide

Maurice Ténardieux, chef de famille pauvre, illettré, violent et alcoolique vient d’être arrêté pour infanticide. Il avait trop tendance à jeter le bébé avec l’eau du vin…


Adage Tordu

Hier, je suis allé déposer tous mes livres en Ressourcerie, pour faire de la place chez moi. Derrière le comptoir, la vieille dame qui m’avait accueilli a soudain pris feu, victime d’une combustion spontanée.

C’était la première fois que je voyais se réaliser le vieil adage populaire ; «une bibliothèque qui meurt, c’est un vieux qui brûle»


La Routine

Buzz Aldrin, simplement vêtu d’un collant et s’apprêtant à s’engoncer dans l’encombrant scaphandre de vol regardait le médecin hilare qui lui tendait un petit flacon vide sous le nez, lui répétant :

— Allons, ne vous angoissez pas, monsieur Aldrin. Ça n’est qu’une miction de routine…


Intérim Paradoxal

Le pyromane dépressif cherchait toujours à se faire embaucher dans les entreprises aux conditions de travail les plus médiocres, de celles qui le pousserait le plus vite au burn-out.


Oíche Shamhna

Le soir d’Halloween, lorsque des gamins sont venus sonner à ma porte, je les ai accueillis comme il se doit. J’ai d’abord été épaté par leurs déguisements très élaborés, me rappelant les créatures tentaculaires des cauchemars de HP Lovecraft. J’ai ensuite été surpris lorsque l’un d’eux, d’une voix clapotante, m’a dit :

— Des bonbons ou la raison.

Je ne me rappelle plus ce qui s’est passé ensuite. Je me suis simplement réveillé en hurlant dans un hospice psychiatrique…


Au théâtre ce soir

Bêtement, les soldats en garnison furent très déçu lorsqu’on les invita à la générale. Ils s’attendaient tous à un tout autre spectacle.


Au théâtre ce soir

Bien que les répétitions soient privées, le théâtre invitait gracieusement les couturières de la ville. Elles adoraient assister au filage.


Au théâtre ce soir

Le clochard venait d’arriver à Avignon plein d’espoir en ce mois de juillet. On lui avait dit qu’on y donnait plein de pièces.


Au théâtre ce soir

La pièce était défectueuse, le directeur du théâtre décida de la remplacer sur l’avis unanime des garagistes venus la voir.


Au théâtre ce soir

Les agences bancaires ont dégradé la note de cette pièce. Leurs indicateurs ont jugé qu’elle manquait d’intérêt.


Au théâtre ce soir

Quel que soit le jour et l’heure, personne n’avait encore vue la pièce jouée par la troupe amateur de la prison municipale. Ils faisaient relâche.


Avions & Bateaux

On avait beau se moquer qu’ils restaient trop longtemps dans les jupes de leurs mères, les bateaux de la nouvelle génération refusaient toujours de mettre les voiles.


Avions & Bateaux

Son étrave brisait les vagues en embruns arrosant les passagers sur son pont. Ses cheminées crachaient une fumée noire empuantie de diesel marin brûlé. Et, sa coque grinçait des dents dès qu’il coupait les vagues de travers.
Ce petit ferry était vraiment un voyou.


Avions & Bateaux

Un fait rassure tous les bateaux du monde : la mer ne vieillit pas.


Avions & Bateaux

Comme leurs cousins aériens, les bateaux ont des contrôles à l’embarquement, un équipage, des hôtesses et stewards, un service de bord, des instructions de sécurité… Et, chacun de ces bateaux rêve en secret de s’envoler un jour.


%d blogueurs aiment cette page :