Archives de Catégorie: 04 Nous allons au parc

Nous allons au parc

Ils ont fermé le parc. Pour toujours. Cela ne nous importerait pas, s’ils ne nous avaient pas oubliés à l’intérieur. Nous attendons. Nous sommes patients.

Han cerrado el parque. Para siempre. No nos importaría si no nos hubieran olvidado dentro. Esperaremos. Somos pacientes.

Publicités

Nous allons au parc

Nous n’allons pas au parc. Les enfants viennent à la maison. Nous installons une balançoire sur la terrasse. Puis un toboggan. Nous les regardons tomber en silence.

No vamos al parque. Los niños vienen a casa. Instalamos un columpio en la terraza. Después un tobogán. Los vemos caer en silencio.


Nous allons au parc

Nous allons au parc. Avec les enfants. Une vieille femme nous fait payer un euro l’entrée. Sur un banc, deux vagabonds jouent Hamlet. Nous applaudissons.

Vamos al parque. Con los niños. Una anciana nos cobra un euro por la entrada. En un banco dos vagabundos representan Hamlet. Aplaudimos.


Nous allons au parc

Nous allons au parc. Les enfants viennent. Nous nous réfugions derrière le toboggan. D’autres parents luttent férocement pour contrôler le bac à sable. Nous crions.

Vamos al parque. Vienen los niños. Nos parapetamos tras el tobogán. Otros padres luchan ferozmente por el arenero. Gritamos.


Nous allons au parc

Nous allons au parc. Sans les enfants. Là, nous choisissons ceux qui nous plaisent le plus (tristes, potelés) et nous les emmenons chez nous.

Vamos al parque. Sin los niños. Allí escogemos los que más nos gustan (tristes, rollizos) y nos los llevamos a casa.


Nous allons au parc

Nous allons au parc. Avec les enfants. Il pleut. Sur le sable, à côté des seaux et des pelles, nous voyons une centaine de parapluies abandonnés.

Vamos al parque. Con los niños. Llueve. Sobre la arena, junto a los cubos y las palas, vemos un centenar de paraguas abandonados.


Nous allons au parc

Nous allons au parc. Avec les enfants. Il fait chaud dans le wagon. Les enfants regardent par la fenêtre. Ma femme dort. Je me demande quand nous arriverons.

Vamos al parque. Con los niños. En el vagón hace calor. Los niños miran por la ventana. Mi mujer duerme. Yo me pregunto cuándo llegaremos.


Nous allons au parc

Nous allons au parc. Avec les enfants. Ils nous laissent là, avec les autres parents. Nous jouons aux dominos, prenons nos médicaments. Les enfants ne reviennent jamais.

Vamos al parque. Con los niños. Nos dejan allí, con los otros padres. Jugamos al dominó, tomamos las pastillas. Los niños nunca vuelven.


Nous allons au parc

Nous allons au parc. Avec les enfants. Ils portent les pelles. Nous portons le corps.

Vamos al parque. Con los niños. Ellos llevan las palas. Nosotros llevamos el cuerpo.


Nous allons au parc

Nous allons au parc. Avec les enfants. Nous portons l’arrosoir, l’eau. Ils sourient quand nous les plantons. Dans un mois, de nouveaux enfants auront poussé.

Vamos al parque. Con los niños. Llevamos la regadera, el agua. Ellos sonríen cuando los plantamos. En un mes brotarán otros nuevos.


Nous allons au parc

Nous allons au parc. Avec les enfants. Il n’y a personne. À côté des balançoires, une fosse commune a été creusée. Nous attendons.

Vamos al parque. Con los niños. No hay nadie. Junto a los columpios han abierto una fosa común. Esperamos.


Nous allons au parc

Nous allons au parc. Avec les enfants. Nous tournons en rond, encore et encore, mais nous ne le trouvons pas. Désespérés, nous entrons dans un magasin de jouets.

Vamos al parque. Con los niños. Damos vueltas y vueltas y más vueltas, pero no lo encontramos. Desesperados, entramos en una juguetería.


Nous allons au parc

Nous allons au parc. Avec les enfants. La nuit est déjà tombée. Nous préparons l’appât : la petite fille pleure. Nous attendons.

Vamos al parque. Con los niños. Ya ha anochecido. Preparamos el cebo: la niña llora. Esperamos.


Nous allons au parc

Nous allons au parc. Avec les enfants. Nous voyons un homme nu, famélique, assis dans le bac à sable, qui regarde la mer. Nous ne voyons aucun bateau.

Vamos al parque. Con los niños. Vemos a un hombre desnudo, famélico, sentado en el arenero, mirando al mar. No vemos ningún barco.


Nous allons au parc

Nous allons au parc. Avec les enfants. Une cinquantaine de grands-pères attendent à côté du toboggan. Ils sourient. Nous invitent à entrer. Nous fuyons.

Vamos al parque. Con los niños. Medio centenar de abuelos espera junto al tobogán. Sonríen. Nos invitan a entrar. Huimos.


Nous allons au parc

Nous allons au parc. Avec les enfants. D’autres pères nous précèdent, d’autres nous suivent. Tous avec les enfants tenus par la main, tous au parc. En silence.

Vamos al parque. Con los niños. Otros padres nos preceden, otros nos siguen. Todos con los niños de la mano, todos al parque. En silencio.


Nous allons au parc

Nous allons au parc. Avec les enfants. Les autres attendent, en silence. Avec les seaux. Avec les pelles. Nous ne voyons pas d’autres parents.

Vamos al parque. Con los niños. Los otros están esperando, en silencio. Con los cubos. Con las palas. No vemos más padres.


Nous allons au parc

Nous allons au parc. Avec les enfants. On nous a offert un bon prix.

Vamos al parque. Con los niños. Nos han ofrecido un buen precio.


%d blogueurs aiment cette page :