Le conseil d’administration

Le conseil d’administration de la Fabrique se compose de ses trois membres fondateurs, irrévocables et éternels. Ils sont mal aimables, tyranniques et corruptibles.
 

– Benoît « Yap » Giuseppin
Stakhanoviste dilettante, celui que l’on surnomme déjà « le nouveau <insérez ici le nom de votre auteur préféré> » est informaticien et nouvelliste. Lister ses œuvres logicielles n’est d’aucun intérêt ici ; pour le reste, il a publié dans divers fanzines, revues et anthologies.
 

– Jacques « Ouroboros Ebe » Fuentealba
Grand amateur de microtextes, qu’il est capable de créer de manière industrielle, il a publié une flopée de nouvelles à gauche et à droite, et cinq recueils de microlittérature, Scribuscules à la Clef d’Argent, Tout feu tout flamme, Les flamboyantes aventures du pyromane, aux Editions Outworld, Le Sans-Nom et l’Obscur, Projet Shrapnel, Invocations et élucubrations (bilingue), éditions Efímeras et Plagios/Plagiats (bilingue), Nanoediciones, les deux derniers étant disponibles en ligne. On le retrouvera, livré à sa frénésie productiviste, sur la page suivante: Ouroboros Ebe
 

– Karim Berrouka
A commencé sa carrière dans les mines de sel de Sibérie à la recherche d’un filon d’or du Klondike. Après un bref passage sur les planches des saloons les plus sélects de France et de Navarre, il s’est lancé dans la production littéraire, avec, notamment, La Porte aux éditions Griffe d’Encre et, plus récemment, Cyclones, une nouvelle graphique en collaboration avec Bruno Leray et Philippe Aureille, chez Organic Éditions.
 

– Nelly « Screamy » Chadour
Touche-à-tout bordélique, elle s’adonne aussi bien au théâtre amateur qu’à la bande-dessinée en tant que scénariste et illustratrice pour le collectif Rien à Voir. Taquinant également la plume, elle a essayé tous les formats : le roman avec Les Aventures de Diane d’Aventin chez le Carnoplaste, et le peu recommandable Sous la Peau chez Trash, la nouvelle chez Rivière Blanche et les Artistes Fous Associés et, cela va de soi, la micronouvelle.
 

Et d’un nouveau venu, censé apporter du sang neuf (dixit Jacques) :

– Vincent Corlaix, dit Corlaix Vincent
Doté du super-pouvoir d’inventer des mondes imaginaires. Il est l’auteur d’une dizaine de nouvelles. Avec Jacques Fuentealba, il a commis plusieurs attentats à la micronouvelle, notamment la Microphéméride, qui continue encore maintenant ici. Il a récemment participé à l’ambitieuse aventure du projet Radius Expérience pour les éditions Walrus, et publie régulièrement des textes destinés à vous faire agréablement passer le temps chez les Bookonautes, en attendant de boucler son premier roman… On peut retrouver son actualité un peu partout sur les réseaux, et plus clairement sur son site.

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :